Samuel de la Chasse-galerie

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre
Lorsqu’il se réveille à l’hôpital après que des promeneurs l’aient retrouvé inconscient sur le Mont-Royal, Samuel ne comprend pas que les médecins l’appellent Olivier. Selon eux, il est sous le choc après avoir perdu sa petite amie, mais lui est persuadé d’autre chose. En fait, lui se rappelle plutôt avoir couru la Chasse-galerie pour rejoindre Lavaltrie et sauver sa bien-aimée. D’ailleurs, Amanda est sûrement encore en danger et il doit trouver un moyen de quitter l’enceinte de l’hôpital pour la retrouver. Mais s’il est vraiment en 2010, comment retourner en 1910? Est-ce que le Diable l’aurait puni comme il le croit ou est-ce vraiment une psychose?

Alternant entre de ce qui s’est passé en 1910 et la réalité de Samuel-Olivier lorsqu’il se retrouve à l’hôpital, le récit amène le lecteur dans l’univers d’Honoré-Beaugrand tout en gardant un pied dans la réalité. L’ensemble est porté par l’amour que porte Samuel à sa fiancée Amanda et sa volonté de la rejoindre pour la sauver. L’intrigue est complexe et les termes médicaux un peu arides, mais la brièveté du roman ainsi que le rythme créé par les alternances en font une lecture accessible aux lecteurs intermédiaires.

Mon avis

La Chasse-galerie prend une autre dimension sous la plume de Michel J. Lévesque puisque ce dernier en utilise les codes tout en variant l’intrigue. Le Samuel qu’il met en scène utilise les talents du Diable pour aller sauver sa fiancée, menacée d’enlèvement par son rival Addison, ce qui ajoute une dose de tension.

J’ai aussi aimé l’idée de la dualité Samuel/Olivier et la quête de vérité que cela introduit chez le lecteur lui-même étant donné qu’on ne sait pas qui dit vrai et que les indices semblent mener dans les deux directions. Seul bémol, l’intrigue secondaire entourant le psychiatre m’a semblé un peu trop grosse et j’ai eu plus de difficulté à y croire, mais comme elle arrive vers la fin du roman, elle n’a pas empêché mon plaisir.

Pour lire le premier chapitre, c'est ici

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Wendy Wagner et Arielle Queen du même auteur!

Merci aux éditions Québec/Amérique pour le roman!

Billet publié par Sophie le 9 novembre 2011.

Ajoutez votre voix à la conversation

Samulaz (21.02.12 à 23 h 43)

Ce n'est pas Simon/Olivier, c'est Samuel/Olivier ;)

Réponse de Sophielit:

Merci pour le commentaire, mon erreur d'inattention est corrigée!

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Samuel de la Chasse-galerie
Michel J. Lévesque