Le monde de Ma Liang - Le pinceau

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Monde de Ma Liang (Le) - Le pinceau
  • Auteur : Yang Liu
  • Illustrateur : Liu Yang
  • ISBN : 9782357080317
  • Éditeur : Kantik
  • Année de publication : 2010
  • Nombre de pages : 48 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 10 ans et plus
  • Genre : Bande dessinée
  • Mots-clés : Chine, Pauvreté, Imagination, Pouvoirs, Empereur
  • Informations additionnelles :
    Il y a un deuxime tome de sorti en date du 5 mars 2012: La flte.
Sophie a aimé ce livre
Ma Liang dessine quand il le peut et avec les moyens du bord puisque, petit-fils d’un bûcheron, il n’a ni le temps ni les moyens de ses rêves. Ainsi, les murs de sa maison sont recouverts de ses magnifiques fresques. Un jour, alors qu’il relève un pari lancé par un jeune riche, un vieil homme s’aperçoit de son talent et lui donne un pinceau aux propriétés saisissantes : en effet, ce que Maliang dessine avec cet outil prend vie! Un pinceau bien précieux pour le jeune homme, mais aussi un objet de convoitise que les plus forts rêvent de posséder et pour lequel ils sont prêts à tout!

Ce premier tome du monde de Ma Liang propose un récit tiré d’un vieux conte chinois. Composée de cases aux couleurs éclatantes faciles à saisir, la bande dessinée contient peu de dialogues, puisque le récit fantastique passe surtout à travers les dessins de l’auteur, mais aussi à travers ceux du personnage principal.  C’est d’ailleurs une œuvre accessible à tous les lecteurs et, si elle est accessible aux plus jeunes et plus faibles, elle saura ravir les yeux des plus âgés.

Mon avis

J’ai été attirée par cette bande dessinée à cause des couleurs vivantes de sa couverture et l’intérieur ne m’a pas déçue. Le dessin est clair, rempli de détails agréables au regards et pertinents pour recréer cette Chine ancienne dont il est question. Le début place bien les personnages et le contexte social et politique, mais la bande dessinée prend vraiment son envol quand Maliang entre en possession de son pinceau magique. Dès lors, on entre littéralement dans les cases au fur et à mesure que le jeune garçon dessine. Fascinant!

En bref? Un héros sympathique, de magnifiques planches et une histoire somme toute classique, mais intéressante. 

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par 9 tigres et l'Académie des chasseurs de primes

Merci à Dimédia pour la bande dessinée! 

Billet publié par Sophie le 8 mars 2012.

Ajoutez votre voix à la conversation

triskel (29.04.13 à 09 h 08)

super BD. Le dessin, l'histoire, mais on reste sur sa faim vu que l'éditeur a fait faillite avant la parution du tome 3. Il faut juste espérer que l'auteur (qui habite bien loin et ne compte peut-être pas sur les lecteurs francophones)trouvera un autre éditeur....

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le monde de Ma Liang - Le pinceau
Yang Liu