Alex Rider tome 1 - Stormbreaker

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Alex Rider tome 1 - Stormbreaker
  • Auteur : Anthony Horowitz
  • Titre original : Alex Rider - Stormbreaker
  • ISBN : 9782013228206
  • Éditeur : Livre de poche
  • Année de publication : 2006
  • Nombre de pages : 200 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 11 ans et plus
  • Genre : Aventure
  • Mots-clés : Complot, MI6, Agent secret, Famille, Secret
Sophie a apprécié ce livre
Lorsque son tuteur meurt dans un accident de voiture, Alex a de la difficulté à croire les autorités qui essaient de lui faire croire que son oncle n’avait pas mis sa sécurité de sécurité. Aussi, quand il retrouve la voiture criblée de balles, il se rend compte que Ian Rider lui a menti sur son travail dans une banque. En réalité, l’oncle aurait été agent secret… et le MI6 demande à Alex de prendre sa relève sur une opération urgente qui nécessite l’utilisation d’un adolescent. En effet, un magnat de la finance va donner des ordinateurs, les tout nouveaux Stormbreaker, à toutes les écoles du pays, mais le MI6 soupçonne quelque chose de louche et il reste moins de deux semaines pour y voir plus clair…

Roman d’action qui met en scène un adolescent doté de grandes capacités, Stormbreaker propose une intrigue riche en rebondissements. Le lecteur suit ainsi Alex dans sa découverte de la réalité, dans son entrainement accéléré et dans sa première mission. Si ce premier tome de la série met en place différents éléments, son rythme est rapide et l’action ne manque pas. Pour lecteurs intermédiaires.

Mon avis

Populaire auprès de nombreux garçons, cette série continue de plaire avec les années, ce qui m’a donné envie de la découvrir. Je ne crois pas être le public cible et j’ai plusieurs bémols, mais je n’ai pu m’empêcher de tourner rapidement les pages pour connaître le dénouement du récit. Il faut dire que Horowitz sait installer le mystère!

En fait, malgré que ce soit expliqué en partie par le fait que Ian tentait en secret de former son neveu, par exemple en l’amenant à devenir un excellent karatéka et à maitriser l’art de l’escalade, et encore parce que Ian lui-même est passé dans les mêmes locaux qu’Alex et a laissé quelques indices, je n’ai pu m’empêcher de trouver l’ensemble de l’intrigue très… gros. Disons que les méchants sont très méchants, mais qu’Alex se découvre toujours des ressources insoupçonnées pour survivre. C’est tissé de fils blancs comme un film de James Bond, mais boude-t-on notre plaisir pour autant?

En bref? Pour les amateurs d’action, Alex Rider est un bon choix, court et assez riche, quoiqu’un peu facile. 

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Les effacés et Cherub


Billet publié par Sophie le 13 juillet 2012.

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Alex Rider tome 1 - Stormbreaker
Anthony Horowitz