Stamped – Antimanuel d'Histoire antiraciste

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

Ceci n’est pas un manuel d’histoire. C’est même un antimanuel. Un livre qui n’est pas aseptisé, qui n’est pas censuré, qui ouvre une perspective différente.

Qu’est-ce que le concept de « race » ? D’où vient-il ? Qu’est-ce qui a contribué, au fil des ans, des décennies, à l’inégalité ? Quelle est l’origine des discours racistes ? Et comment peut-on espérer et contribuer à un avenir meilleur ?

Auteur pour adolescents percutant et pertinent, Jason Reynolds a revisité Stamped From the Beginning d’Ibram X. Kendi afin de l’adapter à un public plus jeune tout en conservant son essence. C’est donc un livre qui s’intéresse au racisme, de ses racines à ses fruits, porté par une langue accessible et un ton qui plaira au lectorat visé.

L’avis de Sophie

Je suis vraiment heureuse que mon amour pour la plume de Jason Reynolds m’ait permis de croiser la route de ce livre ! Nord-américaine blanche, j’espère vraiment faire partie de ceux qu’on peut qualifier d’antiracistes, mais mes connaissances sur le sujet sont limitées et j’ai découvert ici un texte riche en éléments historiques, en liens, en réflexions, le tout offert par un narrateur très impliqué, qui s’adresse à son lectorat parfois directement parfois dans des commentaires entre parenthèses qui montrent son exaspération. Et on le comprend !

C’est un texte qui est enrageant par moment (comment peut-on avoir contribué à de telles inégalités, à les avoir accentué, à faire passer l’économie avant l’humain…), mais aussi terriblement éclairant, et si le début est plus simple à comprendre parce qu’il y a moins de personnages en jeu, le livre reste d’un niveau accessible à la plupart des lecteur.trice.s même si je vous suggère fortement d’avoir accès à internet pendant la lecture pour aller chercher des compléments d’informations bien souvent nécessaires.

D’ailleurs, ce n’est pas un manuel d’histoire (et l’auteur nous le rappelle souvent), mais on y croise des noms qui se retrouvent aussi dans les manuels d’histoire et on en voit plusieurs sous un autre jour, qu’ils soient connus comme Aristote et Jefferson, Franklin, Lincoln, Clinton et Obama (parmi d’autres) ou moins comme Cotton Mather, Gomes Eanes de Zurara, Robert Finley, William Lloyd Garrison ou Angela Davis, qui, d’ailleurs, mériterait d’être davantage reconnue.

Le petit bémol : en Amérique du Nord, l’utilisation de certains mots est désormais proscrite en égard aux Premières Nations et il aurait été intéressant que la traductrice, Aude Secheret, s’y intéresse aussi. Le terme utilisé est péjoratif et c’est très dommage dans un livre qui utilise des mots pourtant contemporains comme « iels » et dénonce le racisme et les inégalités.

À noter : je ne parle pas du visuel ici puisque j’ai lu le texte en epub, donc dans une version très aride, mais je serais curieuse de découvrir la version papier !

Merci à Hachette pour le prêt. 

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 21 février 2022.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Stamped – Antimanuel d'Histoire antiraciste
Ibram X. Kendi et Jason Reynolds
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Stamped – Antimanuel d'Histoire antiraciste
Ibram X. Kendi et Jason Reynolds