Ciel 1.0 - L'hiver des machines

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

Dans les années 2030, le CIEL, Central d'Informations et d'Échanges Libres, a remplacé internet et contrôle tout ce qui est technologique. Censé offrir un support sans faille aux humains, le CIEL se rebelle toutefois, l’intelligence artificielle ayant constaté que ceux-ci nuisent à la planète. Pour la sauvegarde environnementale, le mieux est donc qu’ils disparaissent tous.

Lorsque l’électricité est coupée en plein mois de décembre dans le petit village où il habite, Tomi ne se doute pas qu’il devra faire face à ce qu’il appréhende depuis des années : la rébellion de la technologie. Voulant aider une amie ainsi que les enfants qui se trouvaient enfermés dans la bibliothèque, il accepte de leur ouvrir les portes de son refuge, un chalet isolé à l’abri des machines où il attendait pour les vacances de Noël son fils, l’ex-femme de ce dernier ainsi que ses deux petits-enfants. Chacun d’eux se retrouve d’ailleurs aux prises avec de sérieux problèmes. Noël est rapidement oublié, il ne reste qu’une chose à faire : tenter de survivre le plus longtemps possible.

Roman de science-fiction qui met en scène une prise de contrôle par les machines, Ciel 1.0 est divisé en cinq parties, chacune d’elle présentant le parcours de survie d’un des membres de la famille Keller. Abordant les thèmes de l’omniprésence de la technologie, de l’empreinte écologique et de l’entraide, Johan Heliot propose un roman rythmé aux nombreux rebondissements, qui s’adresse à des lecteurs intermédiaires et avancés.

Mon avis

Premier tome de ce qui sera une tétralogie, L’hiver des machines joue sur une peur très actuelle dans notre société où l’humain laisse de plus en plus de place et de responsabilités à la technologie. En l’entrainant dans cette science-fiction bien construite, l’auteur conscientise son lecteur par rapport à sa dépendance aux intelligences artificielles, mais aussi aux réactions souvent individualistes quand il est question de survie. Certaines scènes sont particulièrement fortes, par exemple celles de trahisons, de camps dans lesquels les hommes sont parqués en attente de la mort. L’auteur n’a pas peur d’utiliser des images quasi historiques, et donc d’autant plus effrayantes.

L’intrigue est donc forte, même si un peu redondante au départ parce que les cinq héros vivent la même surprise et les mêmes interrogations. Cependant, plus la situation évolue, plus ils développent leur propre univers et plus il devient intéressant de les suivre en parallèle, Tomi, vieil homme survivaliste dans son chalet, Peter, militaire spécialisé dans le renseignement qui cherche à rejoindre une base afin d’organiser la résistance,  son ex-femme Sarah, qui se trouve en Italie avec les membres de sa Fondation pour l’environnement et devient porte-parole obligée de l’intelligence artificielle, et leurs enfants Thomas et Jenny, le premier étant prisonnier de son collège et la deuxième qui, ayant tenté de prendre la fuite de la ville en Allemagne où elle étudiait, est envoyée dans un camp. L’ensemble offre une lecture qui captive et donne envie de découvrir la suite, à paraitre en mars 2015 ! 


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 19 janvier 2015.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Ciel 1.0 - L'hiver des machines
Johan Heliot
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

In the After
In the After
Pluto
Pluto
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Ciel 1.0 - L'hiver des machines
Johan Heliot