Comment préparer une visite dans un salon du livre avec un groupe d'ados?

 
Partagez sur Facebook Parlez-en sur Twitter

13 novembre 2017

Visiter un Salon du Livre en groupe peut être une expérience extraordinaire, comme elle peut être un peu décevante. L'important est de préparer (un minimum) sa visite, de respecter son propre style afin d'être à l'aise avec ses choix, surtout pour ce qui est du contrôle du groupe, et de garder en tête que le but d'un Salon du Livre est d'offrir un moment de rencontre entre lecteurs et auteurs.

En général

Certains enseignants (ou parents, ou accompagnateurs...) font un horaire détaillé, d'autres visitent en grand groupe ou créent des sous-groupes. Certains font une liste de questions auxquelles répondre au fil de la visite, d'autres fournissent un itinéraire à respecter ou obligent leurs élèves à assister à une animation programmée.

Ma suggestion ? Invitez d'abord les élèves à regarder le programme de la journée pour y repérer des animations qui pourraient les intéresser ou encore des auteurs qu'ils connaissent. Ainsi, ils peuvent déjà prévoir certains arrêts. Vous pouvez leur demander de remplir un carnet de bord, mais alors je préfère quand les questions sont plus larges et peuvent rejoindre chacun dans ses intérêts personnels, plutôt que des questions spécifiques, obligatoires.

Pour faire en sorte qu'ils explorent davantage, vous pouvez aussi leur offrir une liste de cinq défis, par exemple : aller discuter avec un(e) auteur(trice) qu'ils ne connaissent pas encore pour connaitre ce qu'il(elle) fait, trouver une maison d'édition qu'ils ne connaissent pas (et prendre le temps de découvrir les livres qu'elle propose), demander une suggestion de livres (au Salon du Livre de Montréal, les prescriptions littéraires sont de retour!) à un(e) professionnel(le) (libraire ou exposant(e)), repérer au moins trois livres intéressants et feuilleter un livre appartenant à un genre littéraire différent ce qu'ils ont l'habitude de lire (bd, fantasy, science-fiction...).

De façon plus ludique, vous pouvez aussi proposer aux élèves de faire une photo à partir d'une couverture, dans ce genre-ci :

Crédit photo : compte Instagram de la Librairie Mollat.

C'est aussi le moment de rappeler à chacun comment on peut savoir qu'un livre peut nous intéresser : regarder la couverture, oui, mais aussi le résumé, feuilleter, lire un passage, etc.

Slm ado

Et puis, si c'est au Salon du Livre que vous venez, vous pouvez aussi participer à l'initiative SLM Ado (que j'ai créée et que j'anime avec plaisir durant les six jours!)! 

En fait, SLM ado c’est un volet plus interactif avec les adolescents durant le Salon du livre de Montréal. On est à la fois présent sur le salon (cette année, on construit une murale-bibliothèque et les visiteurs sont invités à venir écrire leur titre préféré sur la tranche d’un livre et nous avons deux cadres pour encourager les selfies dans le salon afin que la communauté ado présente se fasse voir) et sur les médias sociaux (Facebook, Instagram, Snapchat) pour du contenu différent, des confidences d’auteures, des bêtises diverses.

Des adolescents ont aussi écrit des questions pour plus d’une vingtaine d’auteurs et je tournerai des capsules vidéos avec ces derniers durant le salon, qui seront mises en ligne pendant et après. Finalement, cette année inaugure un partenariat avec Livres dans le métro, donc il y aura des livres pour ados autour du métro Bonaventure et d’autres stations durant le salon. 

Alors, êtes-vous prêts?

Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)
Parcourir les archives  

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •