Absences

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Absences
  • Auteur : Lauren Oliver
  • ISBN : 978-2-01-397-406-6
  • Éditeur : Hachette
  • Année de publication : 2015
  • Nombre de pages : 385 pages
  • Niveau de difficulté : intermédiaire
  • Public cible : 14 ans et plus
  • Genre : Psychologie
  • Mots-clés : Enquête, Famille, Accident
Sophie a aimé ce livre

Nick et Dara ont toujours été différentes, la première étant discrète et sobre, la deuxième adorant faire la fête et surveillant son image, mais jusqu’à l’accident elles étaient très proches. Ce dernier a toutefois tout changé, Dara ne pardonnant pas à sa sœur qui était au volant et la fuyant sans arrêt. De retour à la maison de leur mère après quelques mois passés chez leur père, Nick tente de rétablir les ponts, mais l’adolescente a tout oublié de l’accident et le chemin vers sa sœur semble être truffé d’obstacles, d’autant plus qu’il y a leur voisin entre elles, celui qui a été meilleur ami de Nick avant de devenir le copain de Dara…

Absences est un roman psychologique qui prend des allures de thriller lorsque Dara disparait. Lauren Oliver parle de famille et de résilience dans cette histoire complexe qui commence plus lentement, mais qui gagne en rythme au fil des pages. Alternant entre les extraits du journal de Dara et la narration de Nick, le roman vise les lecteurs intermédiaires et avancés.

Mon avis

Je connaissais déjà Lauren Oliver pour Délirium et Panic, sachant qu’elle a un talent certain pour accrocher son lecteur et l’entrainer là où on ne l’attend pas. C’est encore le cas ici. Il ne faut pas trop en dire pour ne pas trop en révéler, mais son intrigue est intéressante à bien des points de vue, tant dans le suspens que dans la psychologie, la relation complexe entre Dara et Nick étant mise au premier plan.

Si le lecteur peut être mélangé au départ parce qu’il n’y a pas vraiment de mise en situation et que le récit ne semble pas coller au résumé de la quatrième de couverture, les morceaux du casse-tête se mettent peu à peu en place. La disparition de Dara ne survient finalement qu’à la fin du récit, mais le lecteur a été accroché en chemin par d’autres éléments, notamment la disparition d’une gamine qui sert de fil conducteur au récit. C’est le genre de roman qui demande du temps, mais dont les qualités se dévoilent au fil des pages avant une finale explosive qui révèle tout autre chose. Vraiment, c’est une expérience de lecture à tenter!

Merci aux éditions Hachette pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour son regard attentif.

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 25 août 2015.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Absences
Lauren Oliver
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Ciel est partout (Le)
Ciel est partout (Le)
Nous, les menteurs
Nous, les menteurs
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Absences
Lauren Oliver