La porte de la salle de bain

 
  • Sophie a adoré ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Porte de la salle de bain (La)
  • Auteur : Sandrine Beau
  • ISBN : 9782362661334
  • Éditeur : Talents Hauts
  • Année de publication : 2015
  • Nombre de pages : 96 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 12 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Pédophilie, Puberté, Famille
Sophie a adoré ce livre

À 11 ans, Mia surveille attend avec impatience que ses seins se décident à pousser. Chaque jour, elle s’observe dans le miroir sous tous les angles, cherchant les marques physiques de son entrée dans l’adolescence. Mais l’arrivée de ses seins entraine quelque chose qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Dans le regard de son beau-père, une étincelle s’est allumée. Et alors que sa mère, infirmière, travaille souvent le soir, Mia est aux prises avec cet homme qui se met à ouvrir de plus en plus fréquemment la porte de la salle de bain alors qu’elle se douche…

Paru dans la collection Ego de Talents Hauts, qui présente toujours des textes aux fortes thématiques, ce roman de Sandrine Beau parle du passage de l’enfance à l’adolescente et de pédophilie, mais le tout en douceur, de façon à être accessible aux lecteurs assez jeunes. Court, intense, il peut d’ailleurs rejoindre ceux qui lisent moins.

Mon avis

C’est un roman très fort que celui-ci. Ça commence tout doucement, Mia attendant avec impatience l’arrivée de ses seins, grand symbole de la féminité, et ça finit en douceur aussi, mais entre les deux il y a un tourbillon intense d’émotions. Sandrine Beau aborde le thème de la pédophilie avec doigté, proposant une structure intéressante avec une montée dramatique habilement dosée. Elle met en mots l’inexplicable, l’incapacité de Mia à parler de ce qui se passe, sa peur de n’être pas crue, son ambivalence. Tranquillement, le beau-père tisse sa toile autour d’elle et la peur qu’elle ressent dans la salle de bain se répercute sur tous les aspects de sa vie. On comprend avec ce roman que ce n’est pas parce qu’il n’y a pas d’attouchement direct que c’est acceptable et l’auteure donne des pistes de solutions concrètes pour ceux qui vivraient la même chose. Vraiment, c’est un roman nécessaire, à lire et à faire lire.

Merci à Sandrine Beau pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour le coup d'oeil avisé!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 12 octobre 2015.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

La porte de la salle de bain
Sandrine Beau
Sophie a adoré ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Cri du petit chaperon rouge (Le)
Cri du petit chaperon rouge (Le)
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La porte de la salle de bain
Sandrine Beau