Malala pour le droit des filles à l'éducation

 
  • Marie Fradette a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Malala pour le droit des filles à l'éducation
  • Auteur : Raphaële Frier
  • Illustrateur : Fronty, Aurélia
  • ISBN : 9782355043932
  • Éditeur : Rue du monde
  • Année de publication : 2015
  • Nombre de pages : 44 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 9 ans et plus
  • Genre : Album
  • Mots-clés : Inégalité , Guerre , Enfants
Marie Fradette a apprécié ce livre

Billet rédigé par Marie Fradette, spécialiste en littérature jeunesse

« Avec des fusils, on peut tuer des terroristes, mais avec l’éducation, on peut tuer le terrorisme ».

Voici une des nombreuses paroles sages de la déterminée Malala Yousafzai qui, depuis l’âge de neuf ans, lutte pour que tous les enfants, notamment les jeunes filles, aient droit à l’éducation. Née en 1994 à Mingora au nord du Pakistan, elle a grandi au cœur d’une famille heureuse dirigée par un père directeur d’école et très politisé, ouvert sur le monde. Dans cet album, Raphaële Frier retrace les grands moments de la vie de cette jeune fille exemplaire : de sa naissance jusqu’au prix Nobel - qu’elle reçoit en 2014 - en passant par l’attaque des talibans et la tentative d’assassinat qui la cloue au lit pendant des mois. 

L’histoire de Malala, illustrée par Aurélia Fronty, est suivie de documents d’archives qui relatent sa vie en photos, citations, chronologie, carte du pays. Une page est par ailleurs consacrée aux grandes figures de l’Histoire, telles que Nelson Mandela, Martin Luther King, Gandhi, qui sont des références pour la jeune fille. Ce portrait invite les lecteurs en âge de comprendre sommairement les travers de l’humanité à s’ouvrir au sort de ces enfants, ces femmes qui n’ont pas la même chance que beaucoup d’Occidentaux. Dans cet album, on en apprend encore plus sur le droit à l’égalité, mais aussi sur la tolérance, la persévérance et la paix.

Mon avis

L’histoire de cette jeune fille est exemplaire et mérite que tous les enfants et les adolescents la connaissent, notamment pour sa force de vivre et le courage qui l’habitent dans l’adversité ainsi que pour en apprendre plus sur la haine et l’incompréhension qui bouillonnent dans la tête des extrémistes. Le texte est accompagné des illustrations vivantes d’Aurélia Fronty, qui n’en est pas à ses premiers albums. Celle-ci propose des tableaux au style naïf, toujours très colorés et adaptés au propos de l’auteure. Pour représenter la jeunesse de Malala, Fronty offre par exemple des illustrations joyeuses faites de bleu clair et de verts apaisants alors que pour décrire la fureur des talibans, le rouge flamboyant vient accentuer la haine ambiante. L’éclat que l’on retrouve au fil des pages tranche aussi avec le drame que subit la jeune héroïne. Sans toutefois dévier le lecteur du sérieux du propos, la candeur des illustrations adoucit la lecture et épouse l’attitude bienveillante de l’héroïne. Un bel album rempli d’humanité et d’ouverture à l’Autre.


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Marie Fradette le 31 janvier 2016.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Malala pour le droit des filles à l'éducation
Raphaële Frier
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Crème glacée, Malala, la souris et moi (La)
Crème glacée, Malala, la souris et moi (La)
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Malala pour le droit des filles à l'éducation
Raphaële Frier