La très honorable ligue des pirates (ou presque) – La Terreur des Pays du Sud

 
  • Jean-François Tremblay a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Très honorable ligue des pirates (ou presque) (La) – La Terreur des Pays du Sud
  • Auteur : Caroline Carlson
  • ISBN : 92747048470
  • Éditeur : Bayard
  • Année de publication : 2015
  • Nombre de pages : 395 pages
  • Niveau de difficulté : intermédiaire
  • Public cible : 10 ans et plus
  • Genre : Aventure
  • Mots-clés : Aventure, Pirate, Enlèvement
Jean-François Tremblay a apprécié ce livre

Billet rédigé par Jean-François Tremblay, enseignant

Attention, ce livre est le deuxième de la série. Ne gâchez pas votre plaisir et commencez par le premier : Le trésor de l'Enchanteresse.

Hilary Westfield, mieux connue dans le milieu de la piraterie comme la Terreur des Pays du Sud, a déjà prouvé par le passé toute sa hardiesse lors du sauvetage du trésor magique de l'Enchanteresse (tome 1). Pourtant, les mauvaises langues commencent à douter des aptitudes de l'adolescente et de son équipage : son second Charlie, maitre dans l'art du combat à l'épée; son amie Claire, jeune fille de bonne famille résidente d'un pensionnat; Miss Greyson, son ancienne gouvernante; sans oublier Garg, la gargouille magique! Le président la Très honorable ligue des pirates (ou presque) (THLPOP) va même jusqu'à adresser un premier avertissement d'attentat aux mœurs pirates à Hilary. Pour qu’elle retrouve tout son honneur (ou presque), Barbenoire lui propose un défi : affronter un roi guerrier en duel ou tuer un monstre marin. Mais la Terreur, doutant elle-même de ses talents au combat, choisit plutôt d'aller délivrer l'Enchanteresse, faite prisonnière par les Mutinés – un groupe secret auquel semblent être liés son père et plusieurs bonnes gens de la haute société (contrairement à ce que les grotesques inspecteurs de la reine en pensent). Lors de cette nouvelle aventure, qui déplaira fortement à Barbenoire, Hilary ne pourra compter que sur un nombre limité d'alliés puisqu’elle a la ligue et les autorités sur son dos et que son ancien capitaine, Jasper, est porté disparu…

La très honorable ligue des pirates (ou presque) – La Terreur des Pays du Sud est un roman en parfaite continuité avec le premier tome de la série. Bien qu'il soit possible de l'apprécier sans avoir lu précédent, le lecteur y retrouvera tous les personnages, ainsi que le style unique de Caroline Carlson, qui combine aventure, piraterie, et jeunes filles de bonnes familles. Bien que l'intrigue puisse plaire à tous, son vocabulaire riche et moins courant pourrait devenir lourd pour les lecteurs moins avancés.

Mon avis

Avec ce deuxième volet de la THLPOP, le lecteur renoue avec un assez long récit, joliment écrit et bien ficelé. Le côté absurde se démarque toujours des pages de l'auteure, avec son côté bon enfant dans un cadre de piraterie supposément sanglante et sans pitié. Si, en effet, les mots « supplice de la planche » et « transpercer avec mon épée » sont monnaie courante, on se rend bien vite compte qu'Hilary (ni probablement aucun pirate!) n'osera jamais faire couler une seule goutte de sang. Elle use de sa tête, de ruse, de magie, guidée par ses bonnes valeurs. Le ridicule de cette sempiternelle dualité, après m'avoir d'abord amusé, a toutefois fini par m'exaspérer au terme des deux livres. Comme si tout était toujours bon pour la rigolade. J'ai cependant été ravi quand, à la fin du roman, Hilary commence à prendre un peu ses distances avec la caricature. La formule se renverse alors!

« Tant pis! Les pirates ne sont pas obligés de se battre en duel tout le temps. Ils ont le droit de regarder les vagues avec leurs camarades, à l'occasion. »

Ce n'est pas que l'ambiance que le lecteur pourra considérer un peu redondante. On retrouve le lot de personnages attachants, mais peu de nouveaux venus font ici leur apparition. Peu de péripéties captivent puisque le tout demeure assez prévisible. Mon plaisir de lecture n'a donc pas été autant renouvelé que je l'espérais. Ce n'est que la chute, à un bal abracadabrant, avec ses rebondissements et son intensité, qui a réussi à me raccrocher et à me donner le gout de poursuivre avec le troisième roman de la série.

Somme toute, La Terreur des Pays du Sud conserve le style unique qu'on apprécie du premier livre, avec ses transitions de chapitres par des écrits divers (lettres, journaux, formulaires…), mais donne des impressions d'essoufflement. Dommage qu'il ait fallu attendre aux dernières pages avant d'être surpris.


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Jean-François Tremblay le 2 février 2017.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

La très honorable ligue des pirates (ou presque) – La Terreur des Pays du Sud
Caroline Carlson
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La très honorable ligue des pirates (ou presque) – La Terreur des Pays du Sud
Caroline Carlson