Power club : L'apprentissage

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

Anna sait que ses parents ont beaucoup d’argent, mais elle n’aurait jamais cru qu’ils faisaient partie de ces millionnaires assez fortunés pour offrir à leurs enfants l’expérience unique du Powerclub. Et pourtant, peu après son dix-septième anniversaire, la Française arrive à New York pour y rencontrer la directrice du groupe afin de rejoindre le club composé d’adolescents devenus des superhéros grâce aux boosters injectés dans leur corps. Bien que critique par rapport à toute la popularité du groupe, Anna rêve elle aussi de pouvoir voler, d’être dotée d’une force exceptionnelle, de devenir invincible…

Toutefois, la réalité est un peu différente. À côté du groupe du Power Club, Anna détonne avec sa volonté de vraiment faire la différence, d’utiliser ses pouvoirs à bon escient et pas juste pour amuser la galerie. Déjà surveillée par la directrice, Anna se met les pieds dans les plats quand elle surprend une conversation secrète autour de la mort mystérieuse d’un jeune du groupe, pourtant supposé invincible. Incapable de faire semblant de rien, elle veut comprendre ce qu’il se passe réellement, quitte à faire des vagues dans cet univers strictement contrôlé…

L’apprentissage est le premier tome d’une trilogie de science-fiction qui offre un feu roulant d’action, mais aussi une réflexion fascinante sur les dérives d’une société menée par l’argent et où la popularité permet tout. Costaud avec ses 496 pages, le roman s’adresse aux grands lecteurs.

Mon avis

J’étais un peu sceptique devant ce énième roman autour d’adolescents « élus » capables de sauver le monde, mais Alain Gagnol m’a agréablement surprise avec ce premier tome riche en surprises. Son histoire est remplie d’aventures et dopée à l’adrénaline, mais on sent aussi toute la critique sociale en arrière-plan et cela fait en sorte que le lecteur, accroché et diverti, est aussi invité à réfléchir. Comme les pouvoirs sont « achetés », on est tout de suite ailleurs et il est fascinant de voir Anna naviguer dans ce nouveau monde, le questionner et en tester ses limites. Bien que grisée par ses nouveaux pouvoirs et tous les regards qui se tournent vers elle, elle ne perd jamais la tête et se place rapidement en retrait dans ce groupe où chacun passe plus de temps dans les fêtes et devant les caméras qu’à vraiment faire le bien. En outre, l’auteur sait parfaitement doser ses ingrédients, ce qui fait que la réflexion n’est pas trop lourde, contrebalancée par les nombreuses péripéties et l’humour des personnages ou de la situation. En fait, ce premier tome offre un récit parfaitement maitrisé, ce qui n’était pas gagné d’avance vu tout ce qui est mis en place. Ce n’est jamais lourd, l’humour atténuant le tout, l’action devant créer un rythme effréné. Vivement la suite!

Merci aux éditions Syros pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour sa révision du billet!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 13 février 2017.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Power club : L'apprentissage
Alain Gagnol
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Bye Bye Crazy Girl
Bye Bye Crazy Girl
Prodiges (Les)
Prodiges (Les)
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

chloé (13.03.17 à 19 h 53)

Moi c'est Chloé et j'ai 14 ans et demi; j'ai vraiment adoré ce livre ! Il parle de super héros ce qui peu faire penser à un livre pour enfin mais pas du tout ! Bref un super livre que je conseille à tout le monde !

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Power club : L'apprentissage
Alain Gagnol