Phobie

 
  • Geneviève Bossé Geneviève a adoré ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Geneviève Bossé Geneviève a adoré ce livre

Billet rédigé par Geneviève Bossé, enseignante

« Le passé ! Le passé est la clé du présent, je vous l’ai déjà dit ! » 

À 16 ans, Anna a encore peur du Croque-mitaine, cet homme méchant qui se cache dans les placards pour faire peur aux enfants. Depuis la disparition de son père, onze ans plus tôt, elle consulte un psychiatre pour l’aider à se débarrasser de cette phobie qui la ronge. Lorsque l'adolescente reçoit une paire d’escarpins rouges par la poste, accompagnée d’une invitation pour une fête d’Halloween, elle n’hésite pas une seconde et prend la décision de s’y rendre, convaincue que c’est son père qui refait surface après toute ces années. Toutefois, lorsqu’elle se réveille le lendemain matin, elle se trouve dans une cave sombre et humide. Que fait-elle là ? Pourquoi est-elle vêtue d’une robe de soirée ? À qui appartient cet œil rouge incandescent qui l’observe ? Le commandant Ferreira, qui avait participé à l’enquête onze ans auparavant, réussira-t-il à la retrouver saine et sauve ?

Mélangeant récit policier, contes de fées et réalité virtuelle, ce roman offre un univers narratif unique en son genre. Anna prend la parole dans la première partie, mais plus l’enquête policière s’immisce dans le récit, plus le narrateur omniscient prend le contrôle et raconte les faits.

Mon avis

L’extérieur de ce roman m’a tout de suite interpellée. Cet œil rouge qui vous scrute et cette tranche d’un bleu électrique remplissent merveilleusement bien leur rôle. Quant à l’histoire, elle m’a complètement ensorcelée. Le pari de mélanger les genres est audacieux, mais relevé avec brio par Sarah Cohen-Scali, auteure qui semble avoir tous les talents puisqu’elle avait aussi frappé l’imaginaire avec son précédent roman, Max.

Dans Phobie, les nombreuses références aux contes de fées invitent d’abord le lecteur à se souvenir de ses premières lectures. Puis, lorsque le récit policier s’installe, le rythme change et il est impossible de déposer le livre. Les nombreux rebondissements servent à merveille l’intrigue qui est très bien ficelée, nourrie par des personnages très intéressants. Anna, adolescente qui semble fragile à première vue, se révèle une jeune femme forte. Quant au commandant Ferreira, ses techniques d’enquête, mais surtout ses valeurs, font de lui un policier conscient et avide de vérité. Il ne faut pas passer sous silence l’insertion du thème de la réalité virtuelle qui fait partie intégrante du récit. En effet, elle donne un second souffle à l’histoire et amène le lecteur dans une dimension de plus en plus présente dans notre quotidien. Bref, Phobie se démarque des romans policiers offerts sur le marché. Une fois entre vos mains vous ne pourrez plus le déposer !

Merci aux éditions Gulf Stream pour le roman !

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Geneviève Bossé Geneviève le 9 mars 2017.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Phobie
Sarah Cohen-Scali
Geneviève Bossé Geneviève a adoré ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Max
Max
Oeil du témoin (L')
Oeil du témoin (L')
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Phobie
Sarah Cohen-Scali