B.O.A. tome 1 - Loterie funeste

 
  • Geneviève Bossé a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Geneviève Bossé a aimé ce livre
Billet rédigé par Geneviève Bossé, enseignante

Trois groupes bien distincts cohabitent dans la ville de Liberté depuis qu’un virus a contaminé la population. Il y a les BOA, ceux qui dirigent la cité et qui, chaque année, organisent une loterie. Il y a les Sacs à sang, des esclaves relégués au Cellier, qui permettent aux BOA de survivre. Et il y a les Charognards qui, eux, sont des créatures féroces assoiffées de sang.

Oxana et son jumeau, Alex, se soutiennent dans les moments les plus difficiles, mais quand la jeune fille révèle son secret à son frère (ses blessures guérissent instantanément), il flaire le danger. À son tour, il constate le même phénomène. Ils ne tarderont pas à apprendre qu’ils sont des immortels. Cléo, quant à elle, est une adolescente réservée à l’élite, mais une mauvaise nouvelle l’attend. Conduite au même endroit où se trouvent Oxana, Alex et trois autres Sacs à Sang, elle apprend qu’ils constituent le prix de cette année : la Liberté Chance et Jeux offre trois couples d’immortels comme prix. La peur et la colère s’insinuent dans la tête des six jeunes qui n’osent pas croire ce qui les attend d’ici le tirage. Est-ce que Kael, un BOA vivant en marge de ses semblables, saura les sauver?

B.O.A. présente un univers très bien construit où différents clans se partagent une cité où chacun veut survivre. Les nombreuses descriptions permettent au lecteur de s’imaginer facilement ces lieux futuristes. Le propos est néanmoins dense et convient davantage aux lecteurs intermédiaires.

Mon avis

Une histoire campée dans un univers postapocalyptique peut sembler sombre et sans espoir. Magali Laurent a réussi à y insérer des passages lumineux où entraide et confiance viennent souder les personnages confrontés à une horrible situation, celle d’être offert en prix à des BOA. L’intrigue est très bien ficelée et, dès les premières pages, le lecteur se laisse envouter par cette société étrange et violente. Les adolescents qui y vivent participent, eux aussi, à créer un monde unique dans lequel la loi du plus fort l’emporte. Oxana et Cléo, très différentes au départ, verront leur amitié se développer. D’ailleurs, la solidarité est un des thèmes présents dans l’histoire. L’inconnu et la peur poussent souvent les gens à se regrouper et à trouver des solutions : c’est ce qui arrive dans Loterie funeste.

Bref, Magali Laurent propose une histoire captivante et les lecteurs attendront surement avec impatience le tome 2!

Merci aux éditions de Mortagne pour le roman!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Geneviève Bossé le 4 octobre 2017.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

B.O.A. tome 1 - Loterie funeste
Magali Laurent,
Geneviève Bossé a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Fer au coeur (Le)
Fer au coeur (Le)
Marque (La)
Marque (La)
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
B.O.A. tome 1 - Loterie funeste
Magali Laurent,