La morte qui marchait

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Morte qui marchait (La)
  • Titre original : Dead girl walking
  • ISBN : 9782895659532
  • Éditeur : AdA
  • Année de publication : 2009
  • Nombre de pages : 224 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 10 ans et plus
  • Genre : Fantastique
  • Mots-clés : Résurrection, Popularité, Amour, Adolescence
  • Informations additionnelles :
    Premier tome d'une srie qui en compte trois publis en franais en date du 31 mai 2011.
Sophie a apprécié ce livre
Amber Borden a dix-sept ans, des parents fauchés suite à la naissance de ses triplées de soeurs, des amis aussi paumés qu'elle à l'école et le rêve un peu fou de devenir agente d'artistes. Seulement, après avoir fait une apparition terrible à la fête d'une des filles les plus populaires de son école , elle meurt. Ou enfin, sombre dans un coma pendant lequel sa conscience voyage... et se trompe de corps au retour. Quand Amber ouvre de nouveau les yeux, elle est dans le corps de la fille la plus populaire de l'école, Leah Montgomery.

Hors de question d'utiliser cette occasion pour en profiter cependant. En effet, Leah n'a pas la vie parfaite qu'elle semble projeter et est aux prises avec un père tyrannique, une mère alcoolique et un frère qui la déteste. Amber doit donc gérer tout cela en plus d'essayer de retrouver son corps afin de faire le voyage inverse. Les obstacles sont toutefois nombreux sur sa route et les apparences trompeuses...

Comme à son habitude, Linda Joy Singleton plonge son lecteur dans une histoire paranormale où se mélangent la réalité des adolescents d'une petite école et l'insolite. Dans ce cas-ci, les thèmes du rejet par les pairs, des apparences trompeuses et de l'amour sont abordés dans un scénario original porté par une écriture fluide et accessible.

Mon avis

Attention, il y a plusieurs fautes dans la version française... de quoi décourager la prof en moi!

J'ai trouvé l'idée un peu beaucoup tirée par les cheveux et j'ai été dérangée par les personnages très stéréotypés, mais en même temps une sorte d'attraction a eu lieu et je n'ai pu fermer l'oeil avant d'avoir lu la dernière page. En effet, l'écriture de Linda Joy Singleton est très accrocheuse et cette idée d'âme qui change de corps tout en conservant tous ses souvenirs est originale. Au fil des pages et des situations dans lesquelles elle se met les pieds, j'avais de plus en plus envie de découvrir ce qui allait arriver à Amber.

D'ailleurs, c'est le genre de livre frustrant qui se termine sur un rebondissement inattendu... et donne une furieuse envie de lire le tome 2. Petit bémol cependant, je n'ai pas vu l'intérêt des chercheurs des Ténèbres et les actions liées à ces âmes malsaines m'ont semblé superflues. Mais bon, peut-être qu'elles gagneront en profondeur dans la suite? Me la conseillez-vous? 

De la même auteure, la série Visions

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 1er juin 2011.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

La morte qui marchait
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Amélie (06.07.11 à 22 h 03)

C'est un livre que j'ai apprécié et qui m'a vraiment donné le goût de lire les tomes suivants. Je le conseille, même si parfois l'histoire a besoin d'un petit quelque chose. :)

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La morte qui marchait