Le programme

 
  • Sophie a adoré ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a adoré ce livre

Quand il prend le volant d’une voiture volée pour fuir la scène de crime où il a laissé son beau-père, mort, Victor ne sait pas où aller. C’est au fil des obstacles qu’il se retrouve dans un champ, perdant la maitrise de son véhicule. Deux garçons le rejoignent alors et lui souhaitent la bienvenue, comme s’ils l’attendaient. Et c’est ainsi que Victor intègre un étrange village peuplé d’adolescents bizarres, souvent violents, et dont les règles sont nébuleuses. Quel est cet endroit? Qu’est-ce qui unit les ados qui y habitent? Qui est cette Chef que tous semblent écouter? Et pourquoi Victor bénéficie-t-il tout à coup d’une vision nocturne? Beaucoup de questions… et les réponses risquent d’être troublantes!

Avec ce suspens, Sandra Dussault reste dans la lignée de la Cache, entremêlant psychologie et action dans une situation où un groupe d’adolescents, forcés de vivre ensemble, sont à fleur de peau. Rythmé par de nombreux rebondissements et écrit dans une langue accessible, il convient aux lecteurs intermédiaires et matures, étant donné la dureté de certaines scènes.

Mon avis

Oh, oh, quel chouette livre! D’abord parce que c’est un tome unique. L’aventure est costaude (le livre fait plus de 400 pages), mais on sait qu’elle a une fin (et quelle fin!) et qu’on ne restera pas avec nos questions (ce qui aurait été vraiment frustrant dans ce cas). Ensuite parce que Sandra Dussault joue particulièrement bien avec le mystère. Il y a le récit principal du village, mais aussi un autre, parallèle, qui apparait en début de certains chapitres et qui vient ajouter du piquant à l’intrigue principale, en étant juste assez bien dosé afin de nous garder captifs jusqu’à la dernière page. Il y a ensuite la langue, relevée dans la narration, mais très « parlée » dans les dialogues (et ce, de façon tout à fait cohérente), une langue québécoise assumée qui fait écho à celle des lecteurs. Et puis il y a l’univers du village lui-même et ses personnages. Certains forts désagréables (coucou Gus), d’autres, attachants (on comprend Victor de s’être rapproché de Big et Torpille), d’autres encore qui révèlent des facettes pour le moins inattendues au fil des pages.

Comme avec La Cache, on a aussi cette impression de huis clos qui crée un stress supplémentaire, vient attiser les tensions et donne de la matière à l’auteure. Au final, tous ces adolescents sont dans une prison nouveau genre finalement, et ce qu’on finit par comprendre c’est que ce futur est à glacer le sang…

Chapeau!  

Merci aux éditions Québec Amérique pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour sa révision du billet!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 14 mars 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Le programme
Sandra Dussault
Sophie a adoré ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

La Cache, Tome 1 - L'Effet jus d'orange
La Cache, Tome 1 - L'Effet jus d'orange
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Isabelle Plourde  (18.03.18 à 17 h 04)

Quelle grande histoire. Elle m'a ébranlée dans mes valeurs et convictions les plus profondes. La future technicienne en documentation en moi va fortement le suggérer. Un roman haletant qui nous tiens sur le fil du rasoir jusqu'à la fin

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le programme
Sandra Dussault