Ce qui se passe dehors

 
  • Geneviève Bossé a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Geneviève Bossé a aimé ce livre
Billet rédigé par Geneviève Bossé, enseignante

 

Gabrielle est une adolescente sérieuse, mais elle aime tout de même ajouter du piquant dans sa vie. C’est pourquoi elle convainc son meilleur ami, Mathis, d’aller jeter un coup d’œil à la manifestation qui se déroule dans le Vieux-Québec. Bien malgré eux, ils se retrouvent entourés de manifestants et l’un d’eux remet un tract à la jeune fille. Intrigués par le regard du beau brun qui a remis la feuille de papier à l’adolescente et le contenu de celle-ci, Gabrielle et Mathis se rendent à une réunion du comité d’action politique au cégep de Sainte-Foy. À partir de ce moment, la vie de l’adolescente prend une autre direction. Elle s’intéresse à l’actualité, aux différents enjeux et à l’engagement social. Entre des parents qui semblent à des lieux de ses préoccupations et la rencontre d’Émile, un élève qui milite lui aussi, Gabrielle prend pleinement conscience du rôle qu’elle peut jouer en tant que citoyenne engagée.

La narration à deux voix propose le point de vue des deux personnages principaux, Gabrielle et Émile, en alternance. Le roman met en avant-plan des thèmes ancrés dans la réalité de l’action citoyenne. Le propos de l’histoire, l’engagement social, touchera davantage les lecteurs plus âgés.

Mon avis

Catherine Dorion est bien connue pour son engagement social et politique. Aborder ce thème dans un roman jeunesse n’est pas une tâche facile, mais elle a créé des personnages crédibles qui contribuent à la vraisemblance des évènements décrits. Gabrielle et Émile possèdent une personnalité forte qui se développe tout au long de l’histoire, au gré des rencontres, des confidences, des différends et des situations qui se produisent dans leur vie respective. Les deux personnages deviennent comme des amis qu’on désire écouter, suivre et encourager dans leur quête d’un monde meilleur.

La narration joue aussi un rôle important, car les nombreux dialogues sont écrits dans un langage qui correspond à celui des adolescents, on y retrouve donc quelques sacres, mais la façon dont ils sont insérés ne fait que confirmer que l’auteure maitrise sa plume. Par ailleurs, les chapitres courts et la chronologie des évènements servent très bien l’intrigue. Le seul bémol est la présence d’un tireur fou qui semble de trop et qui arrive en fin de roman, de façon un peu précipitée. L’évènement joue un rôle dans le reste de l’histoire, mais ce n’était pas nécessaire.

Au moment où les adolescents prennent position, comme aux États-Unis, suite à la fusillade de Parkland, en Floride, Ce qui se passe dehors est un excellent exemple de roman où des jeunes du secondaire s’impliquent comme citoyen.

Merci aux éditions Hurtubise pour le roman!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Geneviève Bossé le 11 avril 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Ce qui se passe dehors
Catherine Dorion
Geneviève Bossé a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Trois filles en colère
Trois filles en colère
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Ce qui se passe dehors
Catherine Dorion