My best friend exorcism

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Best friend exorcism (My)
  • Auteur : Grady Hendrix
  • ISBN : 9782745984609
  • Éditeur : Milan
  • Année de publication : 2018
  • Nombre de pages : 416 pages
  • Niveau de difficulté : intermédiaire
  • Public cible : 14 ans et plus
  • Genre : Horreur
  • Mots-clés : Esprit, Horreur, Drame, Amitié, Secret
Sophie a apprécié ce livre

Elles étaient quatre. Inséparables. Mais plus encore, Gretchen et Abby étaient comme deux facettes d’une même pièce. Jusqu’à cette nuit-là où, suite à un essai de champignon magique, Gretchen disparait de longues heures dans les bois. À son retour, ce n’est plus la même personne. Et autour d’Abby, le monde se défait peu à peu. Une suite de catastrophes, puis comme si tous ceux qu’elle aimait se détournaient d’elle, sous l’emprise de Gretchen. Abby est sure que son ancienne meilleure amie est possédée par le démon. Mais comment faire pour l’exorciser ?

Entrainant ses lecteurs dans les années 80, dans une période qu’on a ensuite appelé la « panique satanique » puisque de nombreuses personnes ont dénoncé des cas de possessions, l’autrice déploie ses talents pour créer une ambiance sombre, glauque, où les malaises sont fréquents. Pour lecteurs avisés de 14 ans et plus.

Mon avis

Il y a de chouettes choses dans ce roman qui joue vraiment sur la création d’ambiance et entraine ses lecteurs à une époque pas si lointaine, mais fort différente, l’absence de technologie étant entre autres frappante. On suit des adolescentes qui cherchent à s’émanciper, à faire des expériences diverses (avec des champignons hallucinogènes, par exemple), mais qui perdent pied suite à cette soirée. Si Abby n’est pas particulièrement attachante, le personnage de Gretchen est quant à lui riche sur le plan dramatique : sa transformation est radicale, mystérieuse… et intrigue le lecteur autant qu’il le fascine.

Il faut toutefois savoir que le récit est assez lent, ce qui m’a parfois dérangée, surtout dans la première partie, alors qu’on attend un bon moment qu’il se passe quelque chose. Une fois la soirée décisive arrivée, le rythme s’accélère et il y a de chouettes scènes (enfin, si on aime le glauque et les frissons) alors que l’autrice parle de possession, de satanisme et compagnie. À noter que pour embarquer complètement, il faut croire (ou, du moins, être ouvert) au surnaturel. Il faut aussi accepter que l’autrice colle au mode de vie et aux mœurs des années 80 en Amérique, si bien que certaines réflexions font sourciller. Mais bon, rien pour décourager les lecteurs avisés. Oserez-vous?

Oh et pour le plaisir, voici la couverture originale :

Merci aux éditions Milan pour le roman!


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 4 décembre 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

My best friend exorcism
Grady Hendrix
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Emmurées
Emmurées
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
My best friend exorcism
Grady Hendrix