We are young

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : We are young
  • Auteur : Cat Clarke
  • ISBN : 9782221193464
  • Éditeur : Robert Laffont
  • Année de publication : 2019
  • Nombre de pages : 360 pages
  • Niveau de difficulté : intermédiaire
  • Public cible : 14 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Famille, Secret, Désespoir, Deuil
Sophie a aimé ce livre

« La vérité est qu'on ignore toujours ce que traversent les autres, même quand on les connaît bien. On ne peut jamais savoir. C'est bien là le problème. »

La soirée avait pourtant déjà mal commencé. Devant assister au mariage de sa mère avec un homme qu’elle n’aime pas, Evan en a profité pour prendre mauvaise décision sur mauvaise décision, se saoulant avant de sauter au cou d’un serveur et de se laisser baiser. Puis son père, alcoolique, a oublié de venir chercher son petit frère Billy. Mais rien ne la préparait à l’appel des policiers au milieu de la nuit. À la découverte du corps de son demi-frère, Lewis, mutilé et dans le coma, et à cette annonce. Il était dans une voiture avec des amis (personne ne savait qu’ils se connaissaient) et a percuté un mur. Les trois autres sont morts.

Essayant de tenir le fort à la maison, Evan n’a qu’une envie, qu’un besoin : découvrir ce qui s’est passé. Il y a trop de non-dits pour que cette explication soit la bonne…

Avec We are young, Cat Clarke signe un roman percutant qui aborde les thèmes de l’adolescence et de ses secrets, des dynamiques familiales complexes et de la dépression et vise les lecteurs avisés.

Mon avis

J’ai d’abord voulu mettre un 2 sur 5 à ce roman parce qu’il a éveillé en moi des émotions viscérales quand il a dévoilé sa vraie nature (disons que le secret de l’accident est assez brutal). Mais avec du recul, je ne peux que reconnaitre que s’il a eu un tel effet, c’est que Cat Clarke a maitrisé sa création de A à Z, levant peu à peu les voiles sur des secrets bien laids, sur des réalités qui poussent aux extrémités. N’y étant pas préparée, et étant particulièrement fragile sur le sujet, j’ai été choquée. Mais c’est brillant, je le reconnais.

En fait, le personnage d’Evan est bien campé et le mystère entourant Lewis sert de moteur au récit, mais ce qui fait la force de ce livre, ce sont les dynamiques familiales. Il y a le beau-père, véritable serpent caché sous des airs sympathiques, mais aussi le père biologique qui se réhabilite peu à peu au fil du roman alors que, journaliste de métier, il accompagne Evan dans sa quête de vérité. Et il y a bien sûr le mystère de Lewis, que le lecteur apprend à découvrir en même temps qu’Evan, alors que le geek renfermé et toujours caché dans sa chambre se révèle être un demi-frère complexe aux prises avec plusieurs problèmes. Bref, c’est une lecture intense qui ne laisse pas indifférent (la maison d’édition le présente comme un « thriller émotionnel » et je trouve que c’est particulièrement bien trouvé), un livre qui confirme que Cat Clarke est particulièrement douée pour parler des multiples facettes des êtres humains, qu’ils soient adolescents ou adultes, d’ailleurs.  

Merci aux éditions Robert Laffont pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour sa révision du billet!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 3 mai 2019.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

We are young
Cat Clarke
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Girlhood
Girlhood
Perdue et retrouvée
Perdue et retrouvée
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
We are young
Cat Clarke