How to stop time

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

« Ce que tu fais aujourd'hui reste avec toi demain. »

Atteint d’anagérie, Tom Hazard a 439 ans, et la mémoire de toutes ces années, de tous les moments marquants qui ont parsemé sa vie. Arrivant à Londres où il prend les traits d’un professeur d’histoire, Tom voit refluer dans sa mémoire tous les souvenirs de sa vie passée. Quand il est né, quand sa mère a cherché à le protéger au péril de sa vie à l’adolescence, quand il a croisé le chemin de Shakespeare, quand il est tombé amoureux… Remonte aussi en lui de besoin impérieux de retrouver sa fille, Marion, qui possède la même particularité que lui.

Mais la Société secrète à laquelle il appartient a des règles. Et les transgresser pourrait bien être mortel.

Après Humains, Matt Haig parle encore ici d’humanité, mais cette fois en prenant l’angle de l’Histoire pour parler de ce qui nous rend au final tous pareils même si différents. Complexe dans sa structure, dense et long, ce roman vise les grands lecteurs.

Mon avis

La première question qui vient en tête est : pourquoi ce livre est-il publié en jeunesse? Parce que le personnage principal a plus de quatre-cents ans, que ses préoccupations sont davantage celles d’un adulte, que ses souvenirs font aussi écho à ses (nombreuses) vies, que les seuls ados présents sont ceux de son cours d’histoire (coucou, Anton)… bref, en quoi ce roman en est-il un peu défini « pour adolescents » si ce n’est que ce public sait être ouverte aux histoires qui demandent de « croire », de faire confiance à l’imaginaire de l’auteur et de simplement se lancer sans trop se poser de questions?

Il faut dire que Matt Haig est un auteur bien particulier. Déjà avec Humains il nous proposait un récit qui faisait réfléchir à travers la fiction et c’est encore le cas ici, alors qu’il nous dévoile une fascinante vision de l’humanité, du genre humain. À travers les yeux de ce personnage qui les a vu évoluer au fil des siècles, il parle des hommes, de ce qui les distingue, de ce qui les réunit, avec le fil conducteur de la famille – celle que l’on a, celle que l’on crée, celle que l’on choisit, celle qui nous marque –, mais aussi de la recherche de pouvoir, notamment avec cette idée de Société secrète et des manipulations de son dirigeant.

« Tu n'es pas le seul en ce monde à avoir des chagrins. Ne les chéris pas comme s'ils étaient précieux. Il y en a toujours plus qu'il n'en faut. »

How to stop tome, c’est un tour de force : avec d’incessants aller-retour dans le temps et sans schéma particulier, les retours en arrière se produisant quand les souvenirs de Tom remontent à son esprit, le récit aurait pu être difficile à comprendre. Pourtant, c’est d’une étonnante fluidité. Et on en ressort avec une furieuse envie de profiter du moment présent (et en se disant que notre présent a quand même bien des avantages).  

Merci aux éditions Hélium pour le roman!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 10 juillet 2019.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

How to stop time
Matt Haig
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
How to stop time
Matt Haig