C.R.A.A.V. tome 1 – Thérapie de choc

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

Forcée par ses parents à intégrer le Centre de Réadaptation pour Adolescents Anxieux et Vulnérable durant la saison estivale, Marion apprend peu à peu la dynamique qui règne dans cet endroit reculé où elle côtoie des adolescents plus bizarres les uns que les autres. Et tout devient encore plus étrange quand, suite à un orage violent, alors que les habitants du Centre ont perdu internet et l’électricité, une jeune fille est retrouvée sur les berges, cachée dans le varech. Dès son arrivée, c’est comme si le réel perdait pied. Les incidents et les disparitions se succèdent et Marion sombre peu à peu dans un univers cauchemardesque…

Avec C.R.A.A.V., Véronique Drouin entraine ses lecteurs dans un univers angoissant où l’anxiété de son personnage principal se contamine à ses lecteurs. Pour les lecteurs intermédiaires et avancés !

Mon avis

Après Rivière-au-cerf-blanc, Véronique Drouin replonge dans l’horreur à mon plus grand bonheur, cette fois dans ce qui sera une série, ce qui implique une intrigue plus complexe qui s’étendra sur plusieurs tomes et donc un premier livre qui place les personnages… et crée l’ambiance. Oui, il y a de l’action, mais l’autrice mise d’abord et surtout sur la psychologie avec une galerie d’adolescents éclectiques entre lesquels la tension est déjà présente avant que l’étrange s’invite réellement via l’arrivée d’Anina. Elle fait ensuite progresser la peur progressivement, grâce à une montée dramatique efficace : les adultes qui semblent quitter le navire et laisser les pensionnaires à leur sort, les adolescents qui deviennent agressifs et se séparent en bande, une étrange maladie qui s’invite, des silhouettes noires qui dévorent des pensionnaires… le tout sans perdre de vue que les personnages sont des ados normaux, qui agissent de façon crédible et ont des références que les lecteurs reconnaitront.

« C’est comme dans ces jeux vidéos où on est bombardés sans arrêt et où on sait que si on se détend une seule seconde, que notre attention est détournée ou qu’on lève le doigt du bouton, la partie est terminée. Et ici, on n’a pas de vie de rechange. Game over et c’est tout. Kaput ! »

Bref, on dérape dans l’horreur et dans la science-fiction quand Marion découvre que ce qu’elle vit pourrait bien être la conséquence d’une expérience… ce qui ne peut qu’être prometteur pour la suite. On s’en reparlera !  


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 24 janvier 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

C.R.A.A.V. tome 1 – Thérapie de choc
Véronique Drouin
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
C.R.A.A.V. tome 1 – Thérapie de choc
Véronique Drouin