L'incroyable voyage de Coyote Sunrise

 
  • Sophie a adoré ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a adoré ce livre

Cinq ans après l’accident, celle qui se fait désormais appeler Coyote et Rodeo, celui qu’elle ne peut plus appeler papa, vivent dans le Yageur, un autobus scolaire transformé en maison dans lequel ils sillonnent les États-Unis au gré de leurs envies et des rêves V.E.L.U (« Vite ! Envie Loufoque et Urgente »). Leur seul contact avec la vie d’avant, c’est l’appel hebdomadaire de Coyote à sa grand-mère. Mais le jour où celle-ci lui annonce que la ville a décidé de raser le boisé devant son ancienne demeure, Coyote perd pied. Les souvenirs remontent. Et la jeune adolescente sait qu’elle doit rentrer. À la maison. Mais elle est aussi consciente que Rodeo n’acceptera jamais et qu’elle doit ruser pour faire en sorte qu’il l’y amène sans s’en rendre compte, d’autant que les travaux commencent bientôt et que sa fenêtre de possibilité est courte. Il y aura donc un premier mensonge, puis une suite de rencontres qui feront passer les habitants du bus de 2 à 4 et les cœurs de 2 à mille.

Avec L’incroyable voyage de Coyote Sunrise, Dan Gemeinhart signe un roman d’aventures qui met en scène une ribambelle de personnages attachants et fait surgir l’émotion au détour des pages, l’auteur abordant entre autres le thème difficile du deuil. Avec ses 416 pages, ce livre s’adresse aux lecteurs intermédiaires et avancés.

Mon avis

L’incroyable voyage de Coyote Sunrise est aussi lumineux que sa couverture l’indique même s’il est question de deux êtres qui tentent de surmonter un drame. C’est un livre doux, mais puissant, le type qui décoiffe tout en réconfortant (si ça se peut… !) Il faut dire que Coyote, la narratrice, arrive à nous donner l’impression qu’on voyage à ses côtés dans Yageur, qu’on rencontre ceux dont elle croise la route, qu’on fait partie du complot pour amener Rodeo à prendre le chemin de la maison sans s’en rendre compte.

Et si la fin est particulièrement émouvante, chaque moment du voyage a son importance, alors que Coyote et Rodeo font une suite de rencontres marquantes, à travers lesquelles l’auteur aborde plusieurs thèmes comme la violence familiale, le racisme et l’orientation sexuelle. Et pendant que les kilomètres défilent, le lecteur amasse aussi les indices concernant ce qui est tu par Rodeo, ce qui parsème le silence de Coyote, la tragédie familiale qui les a transformés en survivants et a modifié leur relation : ce n’est pas un père et sa fille, ce sont deux êtres qui partagent une grande souffrance et tentent d’avancer quand même. Mais si Rodeo est dans une constante fuite en avant, Coyote comprend lors de l’appel de sa grand-mère qu’elle a besoin de se souvenir, de revenir, pour pouvoir un jour, vraiment avancer.

C’est ma première lecture de Dan Gemeinhart, mais ce ne sera pas la dernière tant cet auteur a su me captiver et m’émouvoir, le tout avec une plume fluide et imagée. Coup de cœur !  

Merci à Pocket jeunesse pour le service de presse !

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 15 juin 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

L'incroyable voyage de Coyote Sunrise
Dan Gemeinhart
Sophie a adoré ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Nos mains en l'air
Nos mains en l'air
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
L'incroyable voyage de Coyote Sunrise
Dan Gemeinhart