L'après

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a apprécié ce livre

Après que la pandémie eut tué tous les adultes de la planète, les adolescents et les enfants ont dû se débrouiller entre eux. Skye et Margot prennent soin de Charlie, leur petite sœur, et s’entraident avec leurs voisins Karim et Naïm. Mais dans leur quartier rôde la bande à Vincent, qui a pris le contrôle de l’épicerie. Leadeur lunatique de son groupe, il est sujet à des excès de violence et seule sa cousine Stella arrive à le calmer. Mais pour combien de temps ?

Paru d’abord sur Instagram pendant le premier confinement printanier, ce roman postapocalyptique (qui se déroule après une pandémie mondiale) parle d’entraide, de trahison et de survie dans une histoire qui mise sur ses personnages et est rythmé par les rebondissements. Pour tous les lecteurs.

L’avis de Sophie

Le concept est chouette, actuel (coucou pandémie) et, surtout, quasi absent de la bibliographie jeunesse québécoise. En effet, un virus qui tue tous les adultes et un monde dans lequel seuls les adolescents et les enfants survivent, on l’a vu ailleurs (le plus connu est sans doute Seuls, en BD et adapté en romans), mais c’est ma première fois au Québec, où on a moins de ces récits portés sur l’adrénaline pour les ados. Et pourtant, on aime ça !

C’est une œuvre unique, mais c’est aussi un roman efficace. Emilie Ouellette met en scène une large galerie de personnages (au départ, il faut se repérer, comprendre les liens qui les unissent), mais les principaux ressortent vite et quand arrive la grande bataille finale (oui, oui), on les distingue facilement. Emilie Ouellette a une écriture efficace, utilisant des flashbacks pour expliquer certains comportements, gardant certaines zones d’ombre pour ménager ses effets. Elle n’a pas non plus peur d’aller parfois dans la violence, alors que les personnages de -CENSURÉ- et de Vincent contrôlent très mal leur rage et n’hésitent pas à s’en prendre à plus petits qu’eux. On gagne donc ainsi un véritable sentiment de danger alors qu'on voit l'équipe de Skye tenter un sauvetage et le récit nous garde captifs jusqu'à la fin.

En bref ? C’est un roman aussi accrocheur que sa couverture !  

Merci à Petit homme pour le service de presse !

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 26 octobre 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

L'après
Emilie Ouellette
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Seuls au monde tome 1 - Les rescapés du Greenway
Seuls au monde tome 1 - Les rescapés du Greenway
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
L'après
Emilie Ouellette