Les chroniques de l'érable et du cerisier tome 1 – Le masque de nô

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

Abandonné alors qu’il n’était qu’un bébé, Ichirô grandi dans la montagne avec un maitre samouraï et une vieille domestique dans la tradition du Bushido, code des guerriers japonais. Simple et sans rencontres sociales, son quotidien est ponctué d’entrainements, de tâches ménagères et d’histoires racontées au coin du feu. Mais cet univers hors du temps bascule quand Oba meurt et qu’un samouraï retrouve la trace de son maitre. Seul, forcé de fuir dans ce monde duquel il ne connait rien, Ichirô doit éviter les pièges de la nature et des hommes pour trouver une manière de survivre, changeant de nom comme de masque. Heureusement, la rencontre de Daichi, poète sans le fou, mais au grand cœur, pourrait bien donner un coup de pouce à celui qui s’est juré de venger son maitre…

Avec le Japon du XVIIe siècle comme décor et comme fil rouge, Camille Monceaux signe avec ce premier tome d’une série un roman qui se caractérise par la richesse de son intrigue, la fluidité de son écriture et l’ampleur de son souffle. Pour grands lecteurs.

L’avis de Sophie

« Le coeur est fait de plusieurs couches. Trouve celle qui, sous la souffrance, abrite l'ardeur. »

Il y a beaucoup de souffle dans ce récit qui offre une suite d’aventures, de moments importants, alors qu’Ichirô devient tour à tour Ren, Tomo, O-Chiro, autant de prénoms pour autant de visages. Tantôt apprenti timide d’un maitre samouraï, isolé dans les bois, tantôt garçon des rues, subsistant de vieilles offrandes, tantôt employé silencieux, ami reconnaissant, tantôt comédienne prometteuse (oui, oui) et amoureux rusé, autant de facettes qui lui permettent d’évoluer dans sa compréhension du monde et sa façon d’être.

Une telle épopée aurait pu être échevelée, difficile à croire, mais Camille Monceaux a réalisé un travail de maitre en reliant toutes les pièces de la courtepointe formée par les différents moments du récit, arrivant à créer une seule aventure extraordinaire autour de ce héros qui promet. Au fil des pages, on découvre le Japon de l’époque des samouraïs avec sa culture, ses codes, ses dangers et on rencontre une panoplie de personnages tous aussi intéressants les uns que les autres, on devine aussi la couleur d’une trame plus large et prometteuse. Décidément, ce héros qui apprend à avoir confiance en lui, qui se met en danger pour les autres et qui comprend que son destin passe par la voie du sabre, mais aussi par la découverte d’une série d’autres univers, est une belle rencontre. À suivre !

Le petit plus ? La tranche bleu pâle du livre, avec les formes qui ressemblent à des fleurs, participe à l’ambiance !  

Merci à Gallimard jeunesse pour le service de presse !

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 23 novembre 2020.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Les chroniques de l'érable et du cerisier tome 1 – Le masque de nô
Camille Monceaux
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Fleurs du Nord (Les)
Fleurs du Nord (Les)
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Les chroniques de l'érable et du cerisier tome 1 – Le masque de nô
Camille Monceaux