Dans la maison

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Dans la maison
  • Auteur : Philip Le Roy
  • ISBN : 9782700259346
  • Éditeur : Rageot
  • Année de publication : 2019
  • Nombre de pages : 344 pages
  • Niveau de difficulté : intermédiaire
  • Public cible : 14 ans et plus
  • Genre : Horreur
  • Mots-clés : Peur, Disparition, Angoisse, Jeu
Sophie a aimé ce livre

Huit adolescents étudient en art au lycée et décident d’organiser une soirée d’épouvante dans la maison à la campagne de l’un d’eux. Une demeure vide, remplie d’oeuvres d’arts et de coins perdus, parfaite pour ce genre de soirée pendant laquelle chaque fois qu’ils ont peur, ils doivent boire. Créatifs de nature, tous se donnent à fond pour susciter l’angoisse chez les autres. Mais, bientôt, des roches étranges apparaissent et personne n’en revendique la présence. Puis, les choses sérieuses commencent. « Comment huit ados ont pu disparaitre le temps d’une soirée », se demandera l’inspecteur dépêché sur les lieux…

Avec ce huis clos bâti autour des mises en scène angoissantes qui se succèdent, Philip Le Roy signe un roman d’horreur sans temps mort. Pour les lecteurs intermédiaires et avancés.

L’avis de Sophie

Notre réaction aux romans d’horreur dépend grandement de nos propres peurs, de ce qui vient nous effrayer au cours de la lecture. Ici, je dois dire que si les premières créations des différents personnages ne m’ont pas tant touchée, l’apparition des roches et de la petite fille (oui, oui, une petite fille avec un masque et un sourire « élargi » en dessous) ont eu un effet sérieux sur moi-même si les ficelles sont un peu grosses et qu’on se doute bien de ce que c’est. J’ai même, en toute honnêteté, sauté une partie pour aller voir la fin et ensuite revenir l’esprit apaisé.

Ce n’est pas parfait, il y a du déjà vu, des indices un peu trop gros qui permettent de deviner facilement la fin, quelques longueurs (dont une fille qui semble devenir folle et se parle à elle-même vraiment très longtemps, mais… mais ça fonctionne complètement. Ça dérape vite, c’est créatif (avec huit étudiants en art, il fallait s’y attendre) et la petite fille qui apparait ponctuellement est absolument terrifiante. Bref, c’est un peu sucré, mais ça ne gâche pas le plaisir !  


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 4 mars 2021.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Dans la maison
Philip Le Roy
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Emmurées
Emmurées
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Dans la maison
Philip Le Roy