L'assassin royal - Bande dessinée

 
  • Sophie n'a pas vraiment aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie n'a pas vraiment aimé ce livre
Fitz est le bâtard du prince héritier des Six-Duchés et, lorsqu’il est amené à la forteresse des Loinvoyant alors qu’il a six ans, il est d’abord confié aux soins du maître des écuries. L’enfant trouve réconfort auprès des chiens avec lesquels il développe un lien bien particulier et se balade en toute liberté dans le village, mais le roi Subtil s’aperçoit vite de son importance et, pour l’attacher à la famille des Loinvoyant, il décide de le faire venir au château, de lui donner une éducation digne d’un prince et d’en faire son assassin. Les initiations seront nombreuses sur le chemin qui mène Fitz vers l’âge adulte, tout comme sa solitude sera grande dans ce château où tous ont un rôle à jouer.

Si le premier tome est assez lent et sert plutôt à la mise en place de cette histoire adaptée de la série de Robin Hobb, le deuxième est déjà plus ancré dans l’action et révèle les promesses de cette saga qui tourne autour des jeux de pouvoir et de l’Art, la capacité de discuter par télépathie et d’entrer dans l’esprit des autres. C’est de la fantasie pure qui saura plaire aux garçons comme aux filles.  

Mon avis

L’assassin royal est une série qui a marqué mon adolescence et, si mes souvenirs de l’histoire sont flous maintenant, je suis restée marquée longtemps par les noms des personnages de cette série; Vérité, Patience, Subtil, des prénoms, mais aussi la définition de la personnalité des nobles. Original, non? Je me souviens particulièrement de Fitz, enfant attachant par son don particulier, le Vif, mais aussi par son intelligence et sa loyauté. J’avais donc bien hâte de le retrouver dans cette adaptation et… j’ai été déçue. Du moins au début.

L’esprit de la série originale est respecté, Gaudin suivant pas à pas les romans de Robin Hobb, mais j’ai l’impression que le tout passe moins bien. Le mystère, les différentes influences, les caractères, la narration subjective et l’intelligence de Fitz, entre autres, semblent amoindris à travers les dessins figés de Sauriec. En fait, je dois dire que je ne suis pas friande de ce style graphique qui se veut réaliste, mais qui me semble hésitant. Fitz en particulier ne me plait pas; tantôt il a l’air d’un adulte, tantôt d’un enfant, tantôt d’une fille… alors qu’il devrait avoir la beauté d’un grand séducteur! La déception est d’autant plus grande que la couverture annonçait quelque chose de différent, mais c’est Didier Gaffet qui a fait cette image plutôt que Sauriec, d’où la différence de style.

Tout plait cependant plus dans le deuxième album, tant le scénario qui prend son envol que les dessins qui semblent plus maîtrisés. Entre en scène le terrible Galec qui veut dominer Fitz et l’adolescent commence à montrer son caractère. De quoi me donner envie de lire la suite…

Pour lire les premières pages du premier tome, c'est ici

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par la trilogie Le Don et Filles de lune

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 23 septembre 2011.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

L'assassin royal - Bande dessinée
Jean-Charles Gaudin
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Annie Bacon (29.09.11 à 21 h 14)

Je suis une "fan finie" de Robin Hobb, et j'ignorais qu'il y avait une bande dessinée! Je m'en vais lire l'apperçu de ce pas. J'en profite pour te conseiller, une fois le défis 365 jours terminé, sa merveilleuse trilogie "Les aventuriers de la mer", du bonbon!
Annie Bacon (29.09.11 à 21 h 25)

... quelques minutes plus tard!
Le dessins est pas mal, mais il y a des trous dans le scénario! Par exemple, de la page 5 à la page 6, le nom du personnage passe de "Petit" à "Fitz" sans explication! Ça m'a surtout donné envie de relire les romans!

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
L'assassin royal - Bande dessinée
Jean-Charles Gaudin