Le déclencheur

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

Tout commence par un coup sur la tête lors d’un placage. Après la partie, alors qu’Ash conduit ses amis jusqu’au restaurant pour célébrer la victoire, il provoque presque un grave accident parce qu’il n’a pas vu le panneau-stop sur le coin de la rue.

Le panneau-stop bleu.

Bleu ? « Ils ont toujours été bleus », lui répond-on quand il se questionne. Comme si l’univers avait un peu bougé.

La semaine suivante, le même choc se reproduit. Mais cette fois, à son réveil, le monde n’a pas qu’un peu tourné. Autour d’Ash, tout est blanc. Son meilleur ami n’est plus quart-arrière. Plus aucun spectateur noir dans les gradins. Parce que dans cette version de la réalité, la ségrégation n’a jamais eu lieu. Et dans cet univers qui bascule, lui, est-il la même personne ?

Avec Le déclencheur, Neal Shusterman propose un récit psychologique créatif qui se base sur une prémisse fantastique par aborder des thèmes profonds comme le racisme, l’égalité des chances, la violence domestique et l’homophobie. Avec ce récit ponctué de rebondissements et de changements, il s’adresse aux lecteur.rice.s intermédiaires et avancé.e.s.

L’avis de Sophie

Oh, j’ai vraiment aimé ce bouquin. Vraiment, vraiment. D’abord parce qu’on ne sait pas trop dans quoi on embarque au départ, alors que le premier « glissement » se produit sans qu’on le réalise tout à fait, puis parce qu’on attend de plus en plus ces « évolutions », tout comme X, espérant chaque fois qu’il réussira à faire bouger les choses dans le « bon » sens. En même temps, puis on avance et plus cette ligne devient floue, le personnage principal développant des relations vraiment intéressantes au fil des versions de l’univers qu’il rencontre même s’il est conscient qu’il faut revenir à la base, notamment pour éviter que la ségrégation perdure.

Ce qui est fascinant (et glaçant) aussi, c’est que Neal Shusterman a réussi à créer une suite de changements qui restent crédibles dans leur présentation, ce qui fait que les lecteur.rice.s, tout comme Ash, y plongent vraiment, et que toutes ces versions viennent susciter nombre de réflexions sur le déterminisme (oh oui), sur l'inné et l'acquis, et surtout, sur notre difficulté à comprendre le vécu des autres malgré toute notre volonté. Parce qu’on peut imaginer, mais il est ardu de saisir toutes les nuances d’une situation… jusqu’à ce qu’on y soit plongés.

Vraiment, c’est une lecture surprenante, captivante, qui soulève des questions et allume des débats tout en offrant un divertissement de qualité.

À découvrir !  

Merci à Nathan pour le service de presse !

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 8 juillet 2022.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Le déclencheur
Neal Shusterman
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le déclencheur
Neal Shusterman