À la croisée du temps

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : À la croisée du temps
  • Auteur : Marilou Addison
  • ISBN : 9782896331840
  • Éditeur : Pierre Tisseyre
  • Année de publication : 2011
  • Nombre de pages : 168 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 13 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Suicide, Centre d'accueil, Famille, Inceste
  • Informations additionnelles :
    Fait partie de la collection Faubourg St-Rock
Sophie a aimé ce livre
Lorsque Amandine arrive au Faubourg St-Rock, c’est en compagnie de son éducateur. En effet, l’adolescente de quinze ans quitte le centre jeunesse où elle vivait pour aller demeurer chez Adrianne, une vieille femme qui a besoin d’aide et qui accepte d’être foyer d’accueil. Seulement, l’adolescente se rend rapidement compte que la vieille dame semble dérangée et elle n’est pas sûre de vouloir demeurer en sa compagnie. Mais entre ça ou retourner au centre jeunesse, Amandine fait son choix et sort sa carapace pour apprivoiser Adrianne tout en s’intégrant dans son nouveau milieu.

Pour sa part, Léa n’en peut plus des attouchements de son beau-père et du silence de sa mère. Elle décide donc de mettre fin à ses jours, mais est sauvée au dernier instant malgré elle. C’est à l’hôpital qu’elle fera la rencontre de Dédé,  un jeune cégépien qui s’éprend d’elle et veut l’aider. Toutefois la douleur de vivre est parfois tenace et l’amour pas suffisant pour effacer les souffrances.

Dans ce roman réaliste, les deux récits sont développés en parallèle avant de voir leur trame narrative se lier. L’auteure aborde ainsi des thèmes durs, l’inceste, le suicide et les centres jeunesse, mais l’écriture est simple et très accessible à tous les lecteurs.

Mon avis

J’ai eu un beau moment de lecture, vraiment. Je dois avouer que, de prime abord, la couverture ne m’attirait pas trop et, si j’avais apprécié Solitude armée, je n’étais pas particulièrement pressée de lire celui-ci. Mais j'ai fini par l'ouvrir et...

Et j’ai été chamboulée. En fait, je ne pensais pas aller dans ce genre d’émotions en débutant le récit. Oui, il met en scène deux adolescentes vivant de grandes difficultés, mais je ne pensais pas que ce serait à ce point-là. Que je serais touchée ainsi. D’ailleurs, les dernières pages du livre sont consacrées à un dossier pour aider ceux et celles qui vivent des difficultés semblables et ne savent pas comment s’en sortir. Belle idée de la collection Faubourg St-Rock.

Pour en revenir au roman, Amandine et Léa sont décrites finement et dégagent une grande authenticité, si bien qu’elles sortent des lignes du texte et m’ont amenée dans leur histoire. Adrianne aussi est personnage fort qui dévoile doucement ses facettes et entraine le lecteur dans des zones plus troubles. Ensemble, ce trio est efficace et surprenant.  Et puis quelle fin renversante! Je ne l’ai pas vu venir (suis-je naïve, ai-je manqué les indices?) mais c’est tant mieux comme ça puisque mon appréciation n’en fut que plus grande.

En bref? Une lecture courte, mais poignante où les adolescentes décrites dégagent une grande justesse et nous entrainent dans des zones d’ombre tout en laissant filtrer la lumière.

D’ailleurs, pour vous donner encore plus envie de lire ce livre, voici une courte entrevue avec l’auteure, Marilou Addison!

Comment est née cette histoire?

Avant d’écrire cette histoire, j’ai écrit une courte nouvelle dans le recueil Héros du destin, un collectif de l’AEQJ (Association des écrivains québécois pour la jeunesse). C’était ma première expérience dans l’écriture pour les adolescents. J’ai beaucoup aimé et une personne très proche de moi m’a encouragée à écrire un roman en entier. Je me suis documentée sur les sujets et thèmes traités dans mon roman À la croisée du temps (le suicide, l’inceste, les familles d’accueil), puis je me suis lancée dans l’aventure. Je connaissais très bien la collection Faubourg St-Rock+, car j’ai lu tous les livres lorsque j’étais moi-même adolescente. Il était donc clair dans ma tête que j’allais d’abord leur proposer mon manuscrit.

Pourquoi avoir choisi de traiter les deux récits en parallèle?

Je voulais que ce roman en soit un à deux voix. J’ai donc carrément écrit les premières parties du récit de manière séparée. Ce n’est qu’à la mi-parcours que j’ai jumelé les deux histoires en les superposant. De plus, pour rendre la lecture moins confuse, j’ai choisi de mettre deux types de narration. Amandine parle au « JE », tandis que lors des passages où l’on suit Léa, le narrateur est omniscient. On comprend pourquoi j’ai fait ces choix à la fin du récit.

Qu'est-ce que t'a poussée à aborder les thèmes du suicide, de l'inceste et des centres jeunesse?

Je trouve que ce sont des thèmes importants, mais qui ne sont pas évidents à traiter sans que ce soit trop lourd. Je me suis lancé le défi d’y parvenir et pour cela, j’ai essayé de créer un personnage fonceur, qui n’a pas peur d’aller de l’avant, malgré les épreuves. Ainsi Amandine est-elle née. Son arrivée dans la vie d’Adrianne est synonyme d’espoir, de renouveau. Pour Léa, son histoire est très triste, mais ce n’est pas rendre service aux adolescents de leur cacher cette réalité.

Tu as gagné le grand Prix du livre des auteurs de la Montérégie la semaine dernière, qu'est-ce que cela apporte à une auteure de se voir ainsi récompensée?

Wow ! Quelle récompense ! D’entendre les commentaires des juges face à mon roman, d’avoir la chance de les rencontrer et d’accepter leurs félicitations ! Ce prix a une grande importance pour moi, car il s’agit de mon premier roman pour adolescents. J’ai l’impression que je peux enfin de me défaire de mon complexe de l’imposteur. Voilà, d’autres que moi pensent réellement que je suis une écrivaine ! C’est une grande joie !

As-tu d'autres projets dans la collection Faubourg St-Rock? 

J’ai écrit deux autres tomes, dans lesquels nous pourrons comprendre le passé d’Amandine. D’où vient-elle, comment s’est-elle retrouvée dans un centre d’accueil ? Est-elle orpheline ? Mais ces deux textes sont encore en attente d’acceptation chez mon éditeur. J’espère de tout cœur recevoir une réponse positive dans les prochains mois…

Merci aux éditions Pierre Tisseyre pour le roman!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 12 avril 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

À la croisée du temps
Marilou Addison
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Mirianne (15.04.12 à 03 h 25)

Bonjour Sophie,
est-ce que c'est une nouveauté? Je pensais que la série Faubourg St-Rock était terminée. J'adorais les lire dans mon adolescence :)

Réponse de Sophie:

C'est en effet une nouveauté, la collection est remise à jour et certains textes sont réédités alors que des nouveautés viennent s'ajouter !
erika (14.12.13 à 04 h 02)

est ce que il va avoir un tome 2 j espere que oui.

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
À la croisée du temps
Marilou Addison