Le fantôme d'Anya

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Fantôme d'Anya (Le)
  • Auteur : Vera Brosgol
  • Illustrateur : Vera Brosgol
  • Titre original : Anya's ghost
  • ISBN : 9782896952137
  • Éditeur : Courte Échelle
  • Année de publication : 2012
  • Nombre de pages : 224 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 12 ans et plus
  • Genre : Bande dessinée
  • Mots-clés : Fantôme, Enquête, Meurtre, Amour
Sophie a aimé ce livre
Lorsqu’Anya tombe dans un puits et se retrouve face à face avec un vieux squelette, jamais elle ne pense que celui-ci, ou plutôt son fantôme, deviendra sa meilleure amie. C’est pourtant ce qui se produit…durant un certain temps. En effet, Anya est une adolescente d’origine russe qui est mal dans sa peau, malheureuse à l’école et malchanceuse en amour comme en amitié. L’arrivée d’Émily qui peut lui tenir compagnie, lui offrir des conseils, l’aider en classe et glaner des informations sur le beau Sean est donc bienvenue. Mais le fantôme semble avoir ses propres secrets et sa présence pourrait se révéler plus dangereuse que prévu!

Ce roman graphique présente une histoire riche à différents niveaux, allant du récit du quotidien d’une immigrée russe qui vit difficilement son adolescence à quelque chose de plus grinçant et de beaucoup plus noir. Les thèmes de l’intégration, de l’importance du regard des autres et de la famille sont abordés dans cette oeuvre accessible à tous les lecteurs et où les dessins jouent un rôle aussi important que le texte.

Mon avis


Quel vent de fraicheur que ce roman graphique! J’ai tout de suite pensé à Persepolis à cause du graphisme, des couleurs, des traits semblables,  mais Vera Brosgol a son style propre et joue dans l’irréalité plutôt dans la réalité. Quoique…

En fait, j’ai beaucoup aimé le réalisme dans le récit. Il y a d’abord le paysage familial et les origines d’Anya qui teintent sa façon d’être et de réagir. Cette espèce de gêne qu’elle ressent devant sa mère et devant Dima, un autre Russe qui fréquente son école et qui se fait intimider car il n’arrive pas à s’intégrer, sonne terriblement authentique et donne vraiment une profondeur à l’histoire de fantôme. Ensuite, ce n’est pas une adolescence lisse qui est présentée, les protagonistes fumant et buvant de la bière lors des partys en plus de ne pas être toujours exemplaires, et je pense que les ados s’y retrouveront, tout comme dans la représentation des contacts interpersonnels.

J’ai aussi beaucoup aimé la complémentarité entre le texte et les dessins. Tout n’a pas besoin d’être dit puisque les images rendent l’émotion et permettent de bien cerner l’action tout comme les personnages. Vraiment agréable à lire!

En bref? Un roman graphique fort bien réalisé qui offre des dessins magnifiques et une histoire riche! 
Quelques questions à Nadine Robert, vice-présidente édition jeunesse et opérations à la Courte Échelle.

Qu'est-ce qui vous a attiré dans ce roman graphique?
 
La version originale anglaise de ce roman graphique m'a été prêtée par Elise Gravel. Elise et moi, nous nous échangeons des livres et des bd à l'occasion. J'ai bien sûr tout de suite été séduite par la facture visuelle du livre. J'ai commencé à le lire… et je n'ai pas pu le déposer avant d'avoir lu la dernière page. Tout fonctionne dans ce roman graphique : le ton, le rythme, les thèmes et surtout la construction de l'intrigue. Je cherchais depuis un moment un roman graphique pour les jeunes de 12 ans et plus. Spontanément, j'ai pensé : « J'aurais tellement aimé lire ce livre au secondaire. » J'ai été surprise d'apprendre qu'il s'agissait d'un premier roman graphique pour l'auteure, Vera Brosgol.
 
Est-ce une voie que la Courte Échelle veut explorer davantage?
 
Étant personnellement une grande lectrice de BD et de romans graphiques, il était tout naturel d'élaborer une ligne éditoriale qui donne une place à la bd et au roman graphique pour la jeunesse. Oui, la courte échelle aimerait publier au moins une bd ou un roman graphique pour la jeunesse par année. Nous avons d'ailleurs fait paraître la série Léon à son meilleur, d'Annie Groovie, qui a connu au beau succès. Pour le roman graphique, l'aventure a débuté avec l'achat des droits du Fantôme d'Anya, paru à New York chez First Second en 2011, mais nous avons d'autres projets d'auteurs en développement avec de bédéistes québécois. Entre autres, une belle collaboration avec Sophie Bédard et une autre série de bd pour les jeunes du primaire avec Elise Gravel et Iris Boudreau. La bd québécoise connaît actuellement une grande popularité auprès du lectorat adulte et nous aimerions beaucoup que les jeunes de 8 à 16 ans en profite aussi.

Pour lire un extrait, c'est ici

Et voici la vidéo de présentation de la version originale en anglais!



Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Quatre soeurs!  

Merci à la Courte Échelle pour le roman!



Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 30 avril 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Le fantôme d'Anya
Vera Brosgol
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le fantôme d'Anya
Vera Brosgol