Guerres

 
  • Sophie Sophie a adoré ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Guerres
  • Auteur : Charlotte Gingras
  • ISBN : 9782896518142
  • Éditeur : Courte Échelle
  • Année de publication : 2011
  • Nombre de pages : 160 pages
  • Niveau de difficulté : intermédiaire
  • Public cible : 13 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Guerre, Famille, Fratrie
Sophie Sophie a adoré ce livre
Malgré la promesse qu’il a faite à sa femme en rentrant de Bosnie, Nathan repart à la guerre, cette fois en Afghanistan, laissant derrière lui son aînée de 15 ans, son fils de 9 ans et sa petite dernière de 10 mois. Sans son rocher, la famille se désagrège, chacun essayant de vivre comme il le peut avec cette absence. Alors que la mère sombre dans la dépression et le rejet de ses enfants, Laurence doit jouer à l’adulte et trouver un moyen de prendre soin de Luka qui passe ses soirées à chercher son père sur Youtube et ses journées à se battre. Heureusement que la petite Mathilde leur apporte un peu de lumière…

L’auteure est partie d’une question simple, pourquoi les hommes partent-ils à la guerre?, pour écrire ce récit à trois narrations, celles de Laurence au « tu » et de Luka au « je » principalement, mais aussi celle d’un narrateur externe qui offre des fragments de ce que vit Nathan en Afghanistan. Au travers de cette histoire de ceux qui attendent, l’auteure traite de guerres au pluriel, celle de l’Afghanistan, mais aussi celles de l’attente et de l’espoir, celle de la famille, celle des désirs. Si l’écriture est accessible, les thèmes s’adressent davantage à des lecteurs intermédiaires.

Mon avis

On m’avait conseillé de ne pas lire ce livre alors que je suis enceinte, à cause de l’image particulière de la mère et parce que ça allait remuer beaucoup d’émotions. En effet, j’ai été bouleversée durant la lecture et, même si j’ai terminé Guerres depuis quelques jours déjà, son souvenir a laissé un sillon dans mes pensées, comme si Laurence, Luka, Mathilde et les autres vivaient toujours dans un coin de mon esprit.

Quel roman! L’écriture est forte, inspirée, et permet de comprendre ce que ressentent les enfants de cette famille éclatée, des victimes collatérales à leur façon, qui réagissent comme elles le peuvent face au vide laissé par Nathan. J’ai ressenti moi aussi au fil des pages cette peur tenace, ce serpent dans le ventre, de la mauvaise nouvelle. Ce besoin de savoir que l’autre vit toujours.

J’ai beaucoup aimé les passages où Laurence est la narratrice. Elle adresse à son père des mots qu’il ne verra jamais, mais déverse dans ces phrases toute la difficulté du quotidien depuis son départ, toutes ses peurs. C’est dur, mais si beau, touchant et authentique. Je la voyais, cette adolescente avec tout le poids du monde sur les épaules.
Luka aussi m’a touchée. Ce petit garçon qui ne sait comment canaliser la violence qui parcourt ses veines, ce petit garçon dont le nom est une cicatrice en lui-même… Et puis que dire du personnage de la mère, froide, dangereuse même dans sa distance et son manque d’empathie. C’est rare de voir un tel personnage dans un roman jeunesse et pourtant… Pourtant, elles existent ces femmes qui sombrent et ne savent plus à quoi se raccrocher.

Intéressant et pertinent aussi les personnages secondaires, dont celui du jeune de 17 ans qui rêve de rejoindre l’armée et qui explique ses motivations à une Laurence révoltée. Charlotte Gingras ne s’en tient pas aux conséquences, elle tente aussi de proposer des explications.

En bref? Un coup de cœur, un coup de poing, un roman qui ouvre une fenêtre sur une réalité dure et parfois difficile à comprendre, idéal pour démarrer une réflexion. 

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Secrets de guerre et Une bouteille dans la mer de Gaza


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie Sophie le 8 mai 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Guerres
Charlotte Gingras
Sophie Sophie a adoré ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Guerres
Charlotte Gingras