Alice au pays des Mongols

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a apprécié ce livre

Quand Zoé défend sa sœur trisomique auprès d’un énième connard qui la traite de Mongole en disant qu’en effet, Alice a été adoptée et qu’elle vient bien de Mongolie, l’information ne tombe pas dans l’oreille d’une sourde. La jeune handicapée développe même une obsession pour ce pays où elle a espoir de trouver des gens comme elle et, quand un heureux concours de circonstances l’amène à gagner 4 billets d’avion pour le pays de son choix, c’est vers les grandes steppes parsemées de nomades qu’elle entraine sa famille. Un périple qui ne sera pas de tout repos pour Zoé qui doit constamment veiller sur celle qui se prend pour une princesse. Un événement inattendu lui donnera toutefois l’occasion de faire une rencontre surprenante et fort enrichissante!

Histoire réaliste à deux voix, celle de Zoé et celle de Bayaraa, un jeune adolescent mongol, Alice au pays des Mongols traite de la trisomie 21 avec doigté et originalité. Si le roman est assez long, les chapitres courts, l’utilisation du passé composé qui donne vraiment l’impression de se faire « raconter » une histoire ainsi que les personnages de deux sœurs qui sont âgées de 11 ans font en sorte que les lecteurs plus jeunes se sentiront davantage interpelés, mais les plus vieux pourront aussi y trouver leur compte.

Mon avis

C’est une belle histoire, tout en douceur et assez lente, mais aussi très intéressante dans cette réalité d’une famille différente et la découverte des grandes Steppes de Mongolie. À ce sujet, il est intéressant de découvrir cette région du monde selon les yeux de Zoé, mais aussi du point de vue de Bayaraa, ce qui permet ainsi au lecteur de découvrir son quotidien et ses aspirations. En outre, il est rare de pouvoir lire une traduction d’un roman allemand et l’origine de l’auteure se sent entre les lignes, ce qui est chouette.

Attention toutefois, je disais plus haut que le roman vise un public plus jeune, ou encore des lecteurs débutants et deux raisons principales me font penser cela. D’abord la présence de certains mécanismes comme l’utilisation de phrases telles que « si j’avais su à ce moment ce qui allait se passer » pour créer du mystère et qui peuvent devenir lourd pour un lecteur avancé. Puis, certains raccourcis utilisés pour faciliter l’intrigue, les billets d’avion gagnés, entre autres. C’est cependant un format idéal pour une lecture à voix haute, les chapitres courts aidant, et je crois que les jeunes de 10 à 12 ans pourraient vraiment apprécier, mais je n’exclus pas du tout le plaisir de la découverte de jeunes plus âgés. Après tout, c’est rare qu’un roman nous permette de découvrir la Mongolie!

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Le Royaume de Kensuké.

Merci à la maison d’édition Bayard pour le roman! 


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 26 septembre 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Alice au pays des Mongols
Ulrike Kuckero
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Gilda Routy (26.09.12 à 15 h 36)

Un bijou!

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Alice au pays des Mongols
Ulrike Kuckero