Insaisissable tome 1 - Ne me touche pas

 
  • Sophie Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Insaisissable tome 1 - Ne me touche pas
  • Auteur : Tahereh Mafi
  • ISBN : 9782749916514
  • Éditeur : Michel Lafon
  • Année de publication : 2012
  • Nombre de pages : 400 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 13 ans et plus
  • Genres : Dystopie, Fantastique
  • Mots-clés : Pouvoir, Complot, Fuite, Amour,
Sophie Sophie a aimé ce livre

 

Rejetée par ses parents parce qu’elle blesse ceux qu’elle touche, Juliette a été enfermée dans un asile de fous. Il y a un an qu’elle n’a parlé à personne quand  Adam la rejoint dans sa cellule. Celui-ci est bavard, curieux, ne la quitte pas des yeux et… arrive à la toucher sans souffrances. Alors que son univers bascule, comment peut-elle enfin toucher quelqu’un sans risquer de le tuer?, Juliette se voit entrainée hors de cette prison pour rejoindre le monde réel où Warner, le chef des soldats de la Résistance, veut en faire son arme la plus puissante. A-t-elle raison de reconnaître en Adam un ancien camarade de classe? Peut-elle lui fait confiance?

Le premier tome de la série Insaisissable utilise les codes des romans fantastiques avec les pouvoirs surnaturels de certains personnages ainsi que ceux des romans dystopiques avec la présentation d’un nouveau gouvernement qui régit le monde et dirige dans la terreur. L’amour et l’attirance sont les thèmes au centre de l’intrigue, mais il est aussi question de la peur de la différence, de l’attrait du pouvoir et de ce qu’il faut faire pour le garder. L’écriture est stylisée, particulièrement dans la première partie, mais si l’utilisation de mots biffés demande une adaptation, les lecteurs intermédiaires pourront facilement suivre le récit.

Mon avis

Ne me touche pas est sur mon bureau depuis un moment à cause de son bandeau rouge qui indique que ce roman a été découvert par celle qui a mis la main sur Twilight. Je n’aime pas ces petits bandeaux de marketing parce qu’ils sont rarement réalistes et ils ont donc souvent un effet contraire sur mon envie de lire. Et pourtant…

Pourtant j’ai commencé ce roman à reculons et je me rends compte que je l’ai littéralement dévoré en plus de lui trouver de nombreuses qualités. Tout d’abord, il y a l’écriture quasi envoutante. Les mots et les phrases biffés qui révèlent les véritables pensées de la narratrice sans son autocensure sont une trouvaille géniale et, en général, Tahereh Mafi arrive à mélanger des images plus poétiques à un roman où l’action est très présente en plus de jouer sur la longueur des phrases en suivant les émotions de Juliette : efficace!  Ensuite, ce roman va chercher la fibre amoureuse dans sa lectrice en rendant en mots tout l’émoi amoureux de Juliette et en nous le faisant littéralement ressentir, mais aussi parce qu’elle joue sur le concept des deux moitiés faites l’une pour l’autre et qu’elle évacue le triangle amoureux trop présent dans les romans du même type.

Autre raison du plaisir de la lecture, le monde dans lequel évoluent Juliette et Adam est clairement dystopique, régi par une Résistante menée par des hommes avides de pouvoir, prêts à tout pour le garder, et à l’extérieur duquel un clan de rebelles s’organise. En outre, ses personnages sont assez forts et, pour la plupart, ils ont un passé mystérieux qui leur a causé des blessures susceptibles d’influencer leurs gestes, ce qui les rend plus riches sur le plan narratif.

Attention toutefois, si j’ai été complètement emballée par la première partie du récit, j’ai déchanté un peu dans la deuxième. En effet, si les phrases biffées étaient très, trop peut-être, présentes au départ, elles se font plus rares au fil des chapitres et on perd donc cette couleur particulière du roman. De plus, la fuite des héros est parfois aidée par des facilités trop grosses pour être crédibles et gâche l’impression qu’ils sont en réel danger. Malgré tout, j’attendrai la suite avec impatience parce que la prémisse était riche et que la fin laisse entrevoir une suite intéressante.

En bref? Un roman de fille “addictif”, une histoire d’amour plus grande que nature, une ambiance dystopique et un réel plaisir malgré quelques facilités dans l’intrigue.  

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Fascination et La sélection.

Merci à la maison d'édition Michel Lafon pour le roman!


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie Sophie le 17 décembre 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Insaisissable tome 1 - Ne me touche pas
Tahereh Mafi
Sophie Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Insaisissable tome 1 - Ne me touche pas
Tahereh Mafi