La face cachée du clown

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a apprécié ce livre

Hugo, dit Hu-gai, n’est pas très haut placé dans la pyramide sociale de son école, du moins jusqu’à ce qu’il se découvre des talents de musiciens et que la machine à rumeur alimente sa notoriété. Rapidement, Hugo devient le garçon avec qui diner et le musicien à inviter à tous les partys.  Seulement, Hugo a aussi un secret et plus sa cote de popularité augmente, plus il est difficile de cacher qu’il ramasse des sous pour s’acheter une nouvelle guitare en travaillant pour l’emprise de Clowns de sa mère. Eh oui, le week-end, Hugo devient Balloune et quand Léa, une peste opportuniste, le découvre, la vie d’Hugo devient rapidement un enfer…

Court roman humoristique publié dans la collection Zèbre, et donc s'adressant particulièrement aux lecteurs qui ont des difficultés, La face cachée du clown présente une intrigue riche en rebondissements à laquelle de nombreux jeunes pourront s'identifier. En outre, comme Hugo s'adresse à un certain Jimbo et l'interpelle tout au long du récit, le lecteur a l'impression de faire partie du récit, sans compter le graphisme dynamique et les illustrations nombreuses qui offrent des moments de répit en cours de lecture et plairont aux amateurs de la collection.

Mon avis

"Mourir sous la pression d'une touche

Comme, sous une tapette, une mouche

Adieu, monde cruel

Tu m'auras eu à coups de cell"

Je ne connaissais pas Émilie Rivard qui écrit habituellement pour les plus jeunes, mais son passage aux romans ados me semble réussi. En effet, j'ai bien aimé son style qui rappelle celui d’Alexandre Côté-Fournier. Les jeux de mots sont en effet nombreux, tout comme les blagues, mais cela ne prend pas une trop grande place dans l'intrigue qui tourne essentiellement autour de la popularité d’Hugo.

À ce propos, j’aime l’idée de la guitare (et des trois seuls accords nécessaires). Je connais plusieurs ados qui utilisent d'ailleurs cette stratégie pour se créer un capital sympathie, le tout m’a donc semblé authentique. De plus, l’auteure en profite pour glisser des bouts de chanson un peu partout dans son récit et, si j’ai moins accroché à la chanson de la douche du début, les strophes placées dans la deuxième partie sont croquantes à souhait et pourraient servir de base pour un atelier d’écriture!

Seul bémol, je n’ai pas trop accroché au style visuel de développé dans ce roman et j’ai plus été agacée par les illustrations tout au long du récit. Mais bon, je n’ai pas l’âge du public cible !

En bref? Encore une fois, un Zèbre qui tape dans le mille et saura plaire à un large public.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Une sale affaire de dentifrice.

Merci à Bayard Canada pour le roman!


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 17 septembre 2013.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

La face cachée du clown
Émilie Rivard,
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Sale affaire de dentifrice (Une)
Sale affaire de dentifrice (Une)
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

erika (30.11.13 à 01 h 02)

On a déjat lue en classe ses sorte de roman la et j ai trouver sa vraiment toute les image les texte toute ca j ame ca j ai 12 ans je suis en 6 anné

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La face cachée du clown
Émilie Rivard,