La fournaise - Enfermé

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a apprécié ce livre

Après un été meurtrier où des dizaines ados se sont mis en gang et ont tué de nombreuses personnes, La Fournaise a été créée. Cette prison qui devient le cercueil de ceux qui s’y retrouvent est dirigée par un directeur dont les yeux reflètent l’enfer et où les chiens mangent les prisonniers qui ne réagissent pas assez vite aux sirènes. Quand Alex, 13 ans, s’y retrouve après avoir été victime d’un complot, il plonge avec toute sa naïveté dans cet univers où chaque journée pourrait être la dernière et où ses compagnons sont des tueurs qui ont perdu tout espoir…

Roman entre aventures et horreur, La fournaise entraine ses lecteurs dans un univers cauchemardesque où Alex semble le seul à garder espoir de sortir. Le roman attirera les amateurs d’émotions fortes, mais il y est aussi question d’amitié, de cruauté et de résilience au fil des péripéties. D’ailleurs, les rebondissements sont nombreux et pourront accrocher les lecteurs intermédiaires.  

Mon avis

La couverture donne déjà le ton et, dès le début avec cette histoire de vol qui tourne mal et ces hommes imposants qui semblent se déplacer à travers les murs, on se rend compte que la réalité est manipulée et que les limites de l’horreur ne sont pas loin.

Si les descriptions sont assez courtes et ne permettent pas de visualiser tout ce qui arrive entre les murs de la Fournaise, l’ambiance est quand même rapidement installée et on sent cette chaleur incessante dans laquelle sont plongés les personnages.

Parlant d’eux, ils sont tout de même assez nombreux et la plupart restent secondaires parce qu’on manque de temps pour les découvrir. Toutefois, Alex est assez affirmé et son caractère rebelle nous permet de découvrir un peu plus ce qui se passe, mais mon préféré est Donovan. Si je comprends mal pourquoi il s’attache rapidement à Alex alors qu’il était toujours resté solitaire jusque-là, j’aime beaucoup ce personnage qu’on sent fragile derrière sa façade et qui se débat sans cesse contre sa volonté de survivre et le lien qu’il crée avec Alex.

Petit bémol cependant, je trouve qu’il y a un grand manque d’explications sur les horreurs qu’on découvre au fil des pages. On n’entre jamais dans l’arrière du décor et c’est un peu décevant. Oui, c’est le premier tome et la fin nous permet de croire qu’on en apprendra plus, mais j’aurais quand même aimé en avoir un peu déjà, question d’augmenter l’accroche.

En bref? Un roman qui vise clairement un public masculin en jouant dans l’horreur, une plume efficace !

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par 172 heures sur la Lune

Merci aux éditions Pocket Jeunesse pour le roman!


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 8 octobre 2013.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

La fournaise - Enfermé
Alexander Gordon Smith
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

172 heures sur la Lune
172 heures sur la Lune
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La fournaise - Enfermé
Alexander Gordon Smith