La vraie vérité

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

Mark a 11 ans quand il décide de quitter sa famille et sa meilleure amie Jessie pour ailler monter le mont Rainier. Seul avec son chien, Beau. En pleine tempête. Parce que la maladie est revenue et que, cette fois, il ne croit plus en sa possibilité d’en réchapper. Parce qu’il a promis cette ascension à son grand-père sur son lit de mort. Et parce que, finalement, tant qu’à mourir, autant choisir comment cela se passe. Que se passe-t-il ?

Dan Gemeinhart livre un roman initiatique poignant avec ce récit qui parle de persévérance, de loyauté, de famille et d’amitié. Un voyage qui s’adresse à tous les lecteurs, mais davantage aux 11-13 ans qu’aux 13 ans et plus.

L’avis de Sophie

J’ai découvert Dan Gemeinhart avec L’incroyable voyage de Coyote Sunrise, un énorme coup de cœur, si bien que j’avais de grandes attentes pour ce livre-ci, qui est toutefois paru avant. Si l’émotion est bien au rendez-vous, c’est un peu moins bien ficelé, mais il serait injuste de comparer les deux œuvres et je crois que La vraie vérité mérite de vivre par elle-même.

C’est en effet un récit sensible, touchante. On comprend rapidement que ce voyage en est un d’adieu. Que Mark sait que son cancer est revenu et qu’il a décidé, comme il n’a pas eu d’autre choix dans la vie, de choisir cette fin. Et la route avec lui est rude, parsemée de rencontres pas toujours agréables, remplie de multiples rebondissements même si c’est la psychologie qui prime, mais ce qui fait tout l’intérêt du roman, ce sont aussi les intermèdes. En parallèle à la fuite de Mark, qu’on suit au fil des kilomètres et des chapitres, il y a des pages de sa meilleure amie Jessie, avec qui il partage son amour des haïkus. Jessie qui comprend rapidement où va Mark, ce qu’il a l’intention de faire et qui reste prise avec ce secret. Ne sachant pas si elle doit le dire pour sauver la vie de son ami (encore plus quand la tempête commence) ou lui laisser vivre cette aventure, comme il le souhaite. Autant le parcours de Mark est poignant, notamment avec la présence précieuse de son chien Beau (on a l’impression qu’il a aussi compris ce qui va se produire, mais qu’il reste déterminé à accompagner son petit maitre), autant le déchirement de Jessie, qui sert en quelque chose de fil rouge, est fort.

En bref ? Si ceux qui découvrent La vraie vérité après L’incroyable voyage de Coyote Sunrise, on sent dans ce premier roman déjà toute la force de l’auteur et sa capacité à créer des personnages multidimensionnels qui se révèlent dans leur douleur.  

Merci aux éditions Robert Laffont pour le service de presse !

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 19 janvier 2021.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

La vraie vérité
Dan Gemeinhart
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Ciao Bianca
Ciao Bianca
Incroyable voyage de Coyote Sunrise (L')
Incroyable voyage de Coyote Sunrise (L')
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La vraie vérité
Dan Gemeinhart