Veiller sur les brigadiers scolaires

 
  • Jean-François Tremblay a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Veiller sur les brigadiers scolaires
  • Auteur : Simon Boulerice
  • ISBN : 9782897743789
  • Éditeur : Courte Échelle
  • Année de publication : 2021
  • Nombre de pages : 74 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 10 ans et plus
  • Genre : Poésie
  • Mots-clés : Autobus, Amour, Solitude, Grandir
Jean-François Tremblay a aimé ce livre
Billet rédigé par Jean-François Tremblay, enseignant

Simon habite près de l'école, mais juste assez loin pour avoir le droit de prendre l'autobus scolaire. Taquiné par sa mère, qui le trouve paresseux de s'éviter 25 minutes de marche, le jeune rêveur fait 45 minutes de bus par jour. Premier embarqué; dernier descendu! Durant le trajet, ses pensées divaguent. Il essaye d'égayer France, la conductrice. Il observe sa ville, et s'imagine histoires et jeux. Il se pose des questions sur la vie privée des gens autour de lui. Et malgré son soi-disant confort solitaire, il jubile, les quelques fois où Alex le rejoint sur son banc, silencieux, avec sa cassette des Colocs qui joue dans son walkman jaune. Et si on se faisait un cinéma?

Veiller sur les brigadiers scolaires est un court livre de poésie en vers libres qui raconte à la première personne la vie d'un garçon né dans les années 80, solitaire et romantique, au tournant de l'adolescence. Il plaira particulièrement aux préadolescents, mais pourrait aussi intéresser les plus âgés.

L’avis de Jean-François

Ce petit dernier de Simon Boulerice présente un garçon tout à fait charmant! À travers ses pensées, le narrateur fait voyager le lecteur à ses côtés pendant ce trajet de 25 ou 45 minutes. Cela s'avère un véritable tour de montagne russe qui décoiffe par son éclectisme et par le regard à la fois original, sensible et candide que le personnage porte sur ce qui l'entoure. Le paysage défile!

« Je suis souvent seul à l'avant
Dans le siège indésiré des indésirables
Ma solitude est confortable »

L'auteur s'amuse avec les mots et les idées, qui forment un joli délire. Le ton n'est ni lourd, ni léger. Malgré son exaltation, Simon cache mal sa soif d'amour. Il expose tour à tour, et ce, parfois maladroitement (ou adroitement pour l'auteur), son indépendance d'esprit et sa vulnérabilité sociale. Cela accentue assurément le charme du personnage, qui nous rappelle les angoisses et les émerveillements de la fin de l'enfance et du début de l'adolescence. S'intéressant au besoin d'être aimé et à celui d'aimer, l'adolescent se crée des scénarios dignes de films, partageant le rôle principal avec Diane, la brigadière, celle qui prend soin de lui depuis toujours. « Mais qui veille sur Diane? » se demande-t-il? Et qui veille vraiment sur Simon? nous demandons-nous.

J'ai lu le livre d'un trait, deux fois de suite. Si la surprise attend le lecteur à chaque page tournée, la finale est cependant plus facile, quoique agréable et certainement pas convenue. Somme toute, ce fut une bien belle et plaisante lecture!

Merci aux éditions la courte échelle pour le livre!  

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Jean-François Tremblay le 14 avril 2021.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Veiller sur les brigadiers scolaires
Simon Boulerice
Jean-François Tremblay a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Garçons courent plus vite (Les)
Garçons courent plus vite (Les)
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Veiller sur les brigadiers scolaires
Simon Boulerice