À la poursuite de ma vie

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a apprécié ce livre

À 16 ans, Travis sait qu’il va mourir des suites de sa leucémie et qu’il n’y a plus aucun espoir. C’est à cause de cela qu’il accepte de devenir cobaye pour un nouveau protocole expérimental. Sa tête est donc cryogénisée afin de pouvoir être transplantée sur un nouveau corps lorsque les avancées de la science le permettront. Cinq ans plus tard, Jérémy Pratt, adolescent ayant une tumeur au cerveau, lègue son corps à la science… et à Travis. Quand celui-ci se réveille, il a l’impression que seules quelques secondes se sont passées entre les deux moments. Mais le monde autour de lui a bien changé et la transition s’annonce difficile. D’abord, ses parents ne pensaient pas qu’il reviendrait et on choisit de faire leur deuil de leur fils pour continuer à vivre. Ensuite, son meilleur ami, Kyle, a maintenant 21 ans… tout comme son ex-petite copine, désormais fiancée. Travis aurait voulu reprendre le cours de sa vie telle quelle, mais il devra affronter les obstacles un à un, à commencer par le nouveau fiancé de Kate!

Bien que la prémisse soit teintée de science-fiction, ce roman est surtout psychologique, s’attardant au retour de Travis dans le monde réel et aux nombreux heurts que cela implique. Au fil de son histoire, John Corey Whaley parle d’amitié, d’amour, mais aussi de pardon, de résilience et d’homosexualité. Écrit dans un vocabulaire accessible, il convient aux lecteurs intermédiaires.

Mon avis

La couverture est sympathique, tout comme l’est l’histoire. Il faut d’abord passer par-dessus quelques impossibilités scientifiques, mais le récit fait en sorte qu’on oublie rapidement ces petits accrocs et qu’on se concentre sur ce qui arrive à Travis et à ses amis, sur la difficulté de retrouver quelqu’un après avoir dû traverser un deuil. Si la (re)conquête de Kate est au premier plan de l’histoire, Travis se montrant d’ailleurs assez têtu et n’hésitant pas à faire des gestes parfois un peu excessifs, tout le récit entourant le secret de Kyle est particulièrement intéressant. En effet, certain que Travis allait mourir pour de bon, Kyle lui a révélé son homosexualité cinq ans plus tôt. Mais au réveil de Travis, il a une copine et nie tout. Que s’est-il passé?

Si l’écriture n’est pas marquante, elle est correcte et fluide, l’auteur arrivant aussi à bien doser les éléments pour créer un suspens tout au long de son récit. Par ailleurs, il ajoute des doses d’humour au récit en parlant de la relation de Travis avec son nouveau corps, qu’il continue de nommer Jérémy, et il utilise systématique les derniers mots d’un chapitre pour former le titre du suivant, une façon originale de former un fil conducteur tout au long du roman!

Merci à Casterman pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour la révision!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 10 novembre 2015.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

À la poursuite de ma vie
John Corey Whaley
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Absences
Absences
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
À la poursuite de ma vie
John Corey Whaley