Annabelle

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a apprécié ce livre

Annabelle a de la difficulté à croire en sa chance quand Éric Villeneuve, le plus beau gars de l’école, semble la remarquer, elle, une élève de secondaire 2 jusque là tout à fait anonyme. Sous pression à la maison à cause de ses parents qui ne s’intéressent qu’à ses résultats scolaires, Annabelle voit en cette visibilité la chance de sortir de la rigidité du cadre parental. Et malgré les doutes de son amie Léa, elle accepte l’invitation d’Éric à un party…

Dans le cadre de la collection C ma vie, proposant des romans au « je » qui aborde des problématiques adolescentes, Stéphanie Deslauriers parle de naïveté et de manipulation et de réputation dans un roman court qui peut rejoindre tous les lecteurs.

Mon avis

Annabelle, c’est d’abord et avant tout un roman sur une adolescente qui se découvre, qui change, qui se cherche. Prise dans une famille qui ne lui prête que peu d’attention, invisible à l’école, Annabelle a l’impression d’éclore quand Éric la remarque et, en cela, Stéphanie Deslauriers a bien visé.

Son langage accroche toutefois. Si l’auteure tente d’expliquer les différentes transitions par l’obsession de sa mère pour le vocabulaire, l’ensemble reste inégal, Annabelle passant d’une langue recherchée aux anglicismes sans cohérence. Malgré tout, le lecteur peut croire en cette adolescence et s’y identifier. Oui, on voit arriver le drame dès l’apparition d’Éric, mais la naïveté d’Annabelle est crédible. Ses questionnements sur son corps, sur sa sexualité sont tout à fait de son âge et viennent ajouter au réalisme de l’ensemble. Il y a seulement à la fin qu’on sent poindre la psychoéducatrice, le métier de l’auteure, entre les lignes, dans le discours des parents et de la psy, mais aussi dans les réflexions de l’adolescente, comme si elle avait voulu donner à tout prix certaines informations et ne savait pas comment les faire passer autrement.

En bref? Bien que comportant certaines failles, ce roman de la collection C ma vie pourrait être utile à bien des jeunes adolescentes afin qu’elles ne se retrouvent pas aux prises avec un Éric…

Merci à Guy St-Jean éditeur pour le roman et à Pierre-Alexandre Bonin pour la révision du billet.

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 16 janvier 2017.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Annabelle
Stéphanie Deslauriers
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Détruiredesvies.com
Détruiredesvies.com
L'emprise
L'emprise
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Alexandra Fournier, élève secondaire Bon-Pasteur  (10.05.17 à 22 h 17)

Ce livre est vraiment génial. C'est un livre captivant. Tu veux toujours en lire plus. Je vous le conseille!!!

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Annabelle
Stéphanie Deslauriers