James

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

James se définit d’abord et avant tout comme un nageur. Ce n’est qu’à la piscine qu’il se sent chez lui, complètement dans son élément. À la piscine, et quand il joue en ligne avec Asimov. James ne l’a jamais rencontré, mais il ressent une complicité très forte lorsqu’ils se retrouvent dans les jeux et attend ces moments avec impatience. Quand Asimov lui révèle qu’il est gai, James ne réagit pas. C’est une information comme une autre. James, lui, a toujours été attiré par les filles.

Mais quand Isaac déménage près de chez lui et arrive à la polyvalente, le monde de James s’écroule. Parce que les papillons qu’il a jusque là ressentis seulement avec des filles, il les vit maintenant avec James. Comment peut-il aussi être attiré par un garçon ?

Abordant le thème de la bisexualité, mais aussi celui de la différence, de la famille, des youtubeurs et de la passion pour le sport, Samuel Champagne a écrit un récit qui s’adresse à un public averti puisqu’il y est clairement question de sexualité.

Mon avis

Encore une fois, la magie de Samuel Champagne opère. Il peut à la fois rejoindre les lecteurs qui ont envie d’une belle histoire d’amour (il a un talent certain pour raconter ces histoires de papillons), et ceux qui sont bisexuels eux-mêmes, se posent des questions, ont envie de découvrir un personnage qui leur ressemble et qui vit une histoire positive. Avec James, on suit vraiment la découverte, le choc, les questionnements, puis les premiers moments avec Isaac (et Samuel Champagne en profite pour répondre au fil des questions que se pose James à plusieurs interrogations en lien avec la sexualité entre hommes), la difficile sortie du placard. En même temps, l’auteur parle de sujets connexes, la popularité (et la pression) sur Youtube, la peur de s’affirmer dans un vestiaire sportif, les difficiles relations père-fils aussi. C’est donc un roman qui offre plusieurs niveaux de lecture et s’inscrit parfaitement dans la collection Kadélioscope, qui aborde des thématiques LGBTQ+ tout en pouvant aller rejoindre un public plus large.

Le petit plus? On recroise à l’école le personnage d’Adam, rencontré dans le précédent roman de Samuel Champagne, et on découvre aussi Antonin, celui qui sera au centre du prochain livre de la collection. Si les livres peuvent se lire dans l’ordre et dans le désordre (chaque histoire se passant au même moment), c’est chouette de voir les échos des autres récits au fil du roman.  


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 10 août 2018.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

James
Samuel Champagne
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
James
Samuel Champagne