Humaine

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Humaine
  • Auteur : Rebecca Maizel
  • Titre original : Infinite days
  • ISBN : 9782226220011
  • Éditeur : Albin Michel
  • Année de publication : 2011
  • Nombre de pages : 454 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 12 ans et plus
  • Genre : Fantastique
  • Mots-clés : Vampire, Humanité, Amour
  • Informations additionnelles :
    Premier tome d'une trilogie dont le deuxime sortira en juin 2012.
Sophie a apprécié ce livre
Lenah Beaudonte a 592 ans et est la reine des vampires; sa cruauté envers les humains n'a d'égale que sa frustration de ne pas pouvoir ressentir les textures, les goûts, les sentiments. Seul son amour pour Rhode la garde à l'abri de la folie, mais le Cercle qu'elle se crée en transformant des humains pour devenir sa garde personnelle l'enfonce dans une spirale infernale. Rhode lui offrira pourtant au prix de sa vie ce dont elle rêvait : l'humanité. Devenue une adolescente de seize ans, Lenah apprivoise tout ce qui rend la vie de l'être humain si belle; la chaleur du soleil, la fraicheur de la pluie, les réactions de son corps aux sentiments que suscite chez elle Justin. Mais c'est sans compte le Cercle auquel elle est liée et qui désire plus que tout ravoir sa Reine...

C'est un roman de vampires qui se distingue des autres par le sens inverse de la transformation. Lenah expérimente en effet l'humanité après avoir vécu cinq siècles durant sans aucune sensation. La première partie est d'ailleurs plus lente, Lenah valsant entre la réalité et ses souvenirs, mais le rythme s'accélère ensuite. Le récit traite de l'acceptation de soi, du mensonge des apparences et de l'amour et vise les lecteurs intermédiaires et avancés.

Mon avis

J'ai été très intriguée par l'aspect de nouveauté de ce roman et j'avoue avoir été charmée au départ par le personnage de la vampire sanguinaire qui ne désire finalement qu'une chose : vivre vraiment, être humaine. D'ailleurs, les premiers contacts de Lenah avec la « vraie vie » m'a donné envie d'en profiter moi-même davantage. La façon dont l'auteure décrit la sensation de la pluie où l'arôme des fleurs est magnifique.

J'ai toutefois un gros bémol. En effet, la romance entre Lenah et Justin m'a profondément ennuyée et le trio des « méchantes » filles de l'université qui deviennent gentilles, je n'y ai pas cru. Le plaisir de ma lecture a donc été un peu altéré, toutefois Rebacca Maizel a une plume qui me plait et il y a de fortes chances que je me laisse tenter par le deuxième. En effet, la version anglaise du roman donne un avant-goût de la suite de cette trilogie et l'adolescente en moi a accroché! À suivre en 2012...

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Comment se débarasser d'un vampire amoureux et 16 lunes

Billet publié par Sophie le 29 juillet 2011.

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Humaine
Rebecca Maizel