Mon père est américain

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre
Léo a presque seize ans quand il découvre qu’il a un père. D’abord fâché envers sa mère qui lui a caché qu’elle entretenait le contact avec ce fantôme dont elle lui a à peine parlé, il découvre peu à peu la vérité. Celui qu’il ne connaissait que sous son prénom, Benjamin, a maintenant un nom de famille. Carr. Et une histoire. Celle d’un homme qui est dans le couloir de la mort d’une prison des États-Unis, en attente de son exécution. Dès lors, la vie de Léo est chamboulée. Et alors qu’il se découvre une passion pour Esther, alors que son ami Yannis vit aussi l’amour pour la première fois et alors que les examens s’enchainent au lycée, Léo doit prendre une décision : veut-il de ce père, ou non, dans sa vie?

Les thématiques des relations père-fils, de la peine de mort, de l’homosexualité côtoient celles de l’amitié et de l’amour dans ce court roman réaliste bien ficelé qui ouvre la porte à de nombreuses réflexions. Les lecteurs intermédiaires et avancés y trouveront leur compte!

Mon avis

Un peu clichés ces amours, mais en même temps très réels.

Quel beau moment de lecture! J’ai aimé l’histoire tout comme les personnages et j’ai surtout aimé que l’ensemble semble authentique. Tant dans la vision de Léo, un adolescent de seize ans, que dans les lettres du père. Et quel père. Qui raconte son histoire sans chercher à se défiler, qui présente une réalité dure sans chercher à l’utiliser comme excuse.

Seul bémol, certains passages moins lourds dans les thématiques, comme ces premiers moments d’amour entre Léo et Esther, sont un peu clichés. Mais bon, les amours adolescentes sont souvent clichées en elle-même, non?

En bref? Un roman rythmé qui aborde des thématiques intéressantes de façon très réaliste!

Pour lire mon entrevue avec l'auteur, c'est ici

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Un cargo pour Berlin et Qui suis-je?

Merci aux éditions Thierry Magnier pour le roman!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 20 février 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Mon père est américain
Fred Paronuzzi
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

rêveur équitable (13.02.13 à 19 h 17)

Ici Pierrot,
un « Rêveur équitable » du Québec

magnifiques critique sur un livre
relation père-fils…merci:)))

Dans le cadre du vagabondage poétique
d’un « Rêveur équitable »
blogues-musée pertinents mais aléatoires
pour mon oeuvre littéraire
pertinente mais aléatoire,

permettez-moi
de vous offrir
une de mes chansons

—-

MONTE-ME VOIR MON GARS

COUPLET 1

tu m’dis qu’l’économie va mal
mais qu’tu tiens l’coup à Montréal

qu’ça vaut pas la peine d’en parler
qu’ça va aller mieux à fin d’l’année

au téléphone juste par le ton d’ta voix
je l’sais qu’t’as perdu ton emploi

REFRAIN

un beau soir
monte me voir
ton vieux père a encore son poêle à bois
le vieux shack du temps ou t’étais p’tit gars
ou ça prenait juste un bon feu
pour être heureux nous deux
monte me voir mon gars

mon gars… mon gars…
mon gars… mon gars…

COUPLET 2

comme nous deux on est pas parleux
j’ai tout écrit dans un refrain frileux

la prochaine fois qu’j’te téléphones
j’aurai mon texte entre mes mains p’tit homme

une couple de bières dans le gosier
au cas ou ça voudrait bloquer

COUPLET 3

hier chu tombé su l’répondeur
j’ai eu comme un très gros pincement au coeur

ta voix disait je suis parti
marcher toute la beauté de la vie

j’espère que ça pas trop paru
les 7-8 bières que j’avais bues

REFRAIN FINAL

monte me voir
monte à soir, si tu peux, à soir
ton vieux père a lavé le poêle à bois
y a pu d’poussière dans le shack du p’tit gars
j’ai même préparé un bon feu
pour être heureux nous deux
monte à soir mon gars

mon gars… mon gars…
mon gars… mon gars…

ton vieux pére
avait écrit
su l’bout d’papier
c’te belle phrase-là

mon coeur me dit
d’te dire que j’t'aime
mon grand gars

Pierrot
vagabond céleste

http://www.enracontantpierrot.blogspot.com
http://www.reveursequitables.com

sur google,
Simon Gauthier, conteur, video vagabond celeste

http://www.demers.qc.ca
chansons de pierrot
paroles et musique

Pierrot
« Rêveur équitable » du Québec

merci:)))
Gérard Cadieux (24.02.13 à 08 h 44)

La pire chose qui peut arriver à un philosophe c'est :

Qu'un professeur de philosophie médiocre (Pierre Rochette) dénature sa philosophie sur le rêve pour se partir une « gagne ».

Je ne pensais pas vivre cela de mon vivant!

Pierre Rochette a bénéficié d'un accès privilégié à mon processus de création. Il aurait pu faire le choix de faire le bien, en le fessant bien! Il a plutôt choisi la facilité de la tricherie malgré les enseignements que je lui ai donnés.

Moi, Gérard Cadieux créateur de la philosophie du Wow, père de la formule Wow-T=G3 et auteur du livre " Le Prince a réussi" tiens à me dissocier des activités de "Rêveur équitable", "Rêveur équitable du Québec" et de ses exploitants.

Le tout étant fait sans mon consentement.

Puisse le fatum rattraper les tricheurs et tenir loin de vous les tueurs de rêves! Wow-T=G3 (wow moins la tricherie égale le génie au cube)

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Mon père est américain
Fred Paronuzzi