La ville corrompue

 
  • Laurence Ardouin a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Laurence Ardouin a aimé ce livre
Geneviève, jeune cégépienne, partageait sa vie entre ses copains, le hip-hop et par-dessus tout, le canot avec son père, jusqu'à ce qu'accident de travail malheureux n’ôte la vie à ce dernier. 6 mois après la mort de son père, Geneviève décide de reprendre le canot, seule, et suit un bras de rivière inconnu qui l'entraîne dans des rapides incontrôlables.

À son réveil sur la grève, Geneviève découvre un monde parallèle qui n'a jamais entendu parler du sien. Une société aux peuples divisés, chacun campé dans un intégrisme particulier. Le premier village qui la recueille, le peuple des Loups, vit en symbiose avec la nature et voue une obéissance aveugle à leur cheffe, la Mère Louve. L’intrépide et impulsive ado qui cherche à tout prix le chemin du retour, est incapable de respecter ces contraintes. Ses premières réactions choquent, mais son entêtement aura raison des peurs qui l'entourent et deux chasseurs de la meute décideront alors de l'aider.

Leur périple les fera traverser le territoire des Ours, monde sauvage et rustre, puis le celui de l'Oiseau-Lyre, ce peuple que la passion pour la musique a déformé au point d'en détruire la société, avant de se confronter aux Cygnes, tribu dominante, obnubilée par la perfection sous toutes ses formes.

Ce roman semi-réaliste s'adresse à un public de 14 ans et plus. Il est écrit dans une très belle langue, pas toujours facile d'accès, mais c'est un plaisir de laisser chanter ses mots. Le ton du roman est plutôt introverti. La réflexion est plus souvent présente que l'action, critique de société posée par le regard d'une ado qui cherche ses marques.

Mon avis

Ce premier tome d'une trilogie se tient en lui-même. La fin est bien montée, avec suffisamment de pistes sur la suite des événements pour avoir hâte au deuxième tome !
 
Ce monde parallèle, à la lisière de notre univers, m'a fait penser au Livre des Étoiles (Erik L'Homme), ou au Destin de Linus Hope (Anne-Laure Bondoux) pour son aspect 'révolte contre une tyrannie établie'. Certaines descriptions du peuple des Cygnes rappellent Le Monde d'Ewilan de Bottero, sachant que l'aspect fantastique est remplacé ici par un ton réaliste et une réflexion de société.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Les premiers magiciens de Maude Royer

Merci aux éditions Québec/Amérique pour le roman!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Laurence Ardouin le 6 avril 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

La ville corrompue
Danielle Dumais
Laurence Ardouin a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La ville corrompue
Danielle Dumais