Guerre - Et si ça nous arrivait?

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Guerre - Et si ça nous arrivait?
  • Auteur : Janne Teller
  • Illustrateur : Jean-Franois Martin
  • Titre original : Hvis der varkrig in Norden
  • ISBN : 9782361931384
  • Éditeur : Les Grandes Personnes
  • Année de publication : 2012
  • Nombre de pages : 65 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 12 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Conflit, Guerre, Immigration, Exclusion
Sophie a aimé ce livre
La guerre a été déclarée entre les Français, les Anglais et les Scandinaves. Ces premiers sont sous le joug de la Police de Redressement. La situation est catastrophique, l’économie s’est effondrée,  il y a des bombardements, l’eau courante est coupée. Tu es un adolescent de quatorze ans. Devant la situation, ta famille décide d’émigrer au Proche-Orient, mais rien n’est facile. Les Français sont réputés pour n’être que des intellectuels et personne ne veut d’eux. Ta famille est finalement acceptée dans un camp de réfugiés en Égypte et tu expérimentes les humiliations quotidiennes, tu ne peux aller à l’école et l’apprentissage de la langue est difficile. Puis, lorsque cette période se termine, tu réintègres la société, mais tu es un citoyen de troisième zone, les autres t’excluent et tu souffres du racisme, ta peau n’étant pas assez foncée.

Le très court roman se présente sous la forme d’un passeport et est parsemé d’illustrations simples qui appuient les propos. Guerre – Et si ça nous arrivait? traite les thèmes des valeurs communes, des religions, de la culture, de la place des femmes, de l’intégration et de l’exclusion. La narration au « tu » facilite l’identification et les phrases frappantes et simples sauront accrocher même les lecteurs débutants. 

Mon avis

Le livre attire d’abord l’attention à cause de sa forme de passeport. Puis les premières phrases éclatent et accrochent définitivement, questionnant le lecteur sur des enjeux tant politiques que géographiques.

J’ai eu un certain malaise à la lecture parce que Janne Teller présente des réalités que nous connaissons de loin, mais qui ne semblent pas pouvoir toucher les Occidentaux et donc sur lesquelles on se questionne peu souvent. Là se pose un problème de conscience. En effet, en tant que terre d’accueil pour des réfugiés, nous cautionnons certaines de ces situations et il est rare qu’on prenne le temps de se mettre dans la peau de l’autre. Et c’est la force du roman. Tout un roman, vraiment…

Mon seul bémol, c’est que c’est dommage qu’il n’y ait de version québécoise puisque les jeunes d’ici auront plus de difficulté à s’identifier au personnage français. Mais le message passe et l’impact reste grand.

En bref? Un roman humain qui force à se mettre à la place de l’autre et ouvre nécessairement une réflexion sur notre rôle dans un monde où les conflits armés sont nombreux. 

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Une si jolie poupée et Une bouteille dans la mer de Gaza

Merci aux éditions Les grandes personnes pour le roman! 

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 19 avril 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Guerre - Et si ça nous arrivait?
Janne Teller
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Guerre - Et si ça nous arrivait?
Janne Teller