La nuit de la 25e heure

 
  • Sophie Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie Sophie a aimé ce livre

Entrainé par son père dépressif et alcoolique dans un complexe de loisirs, Dan s’attend à de terribles vacances, lui qui traine un surplus de poids et qui n’a aucune envie de voir de si près la déchéance de son paternel. Mais c’est sans compter la rencontre avec Lexi, une jeune fille un peu étrange qui nage chaque jour dans un étang glacial du complexe. Si elle redonne à Dan l’envie de communiquer et de faire du sport, Lexi n’en reste pas moins mystérieuse et… dangereuse. Que sont ces marques qui se font de plus en plus apparentes sur sa peau au fur et à mesure de leurs rencontres et pourquoi Dan voit-il son corps se couvrir de plaies plus il se rapproche de la jeune fille? Quel affreux secret cache-t-elle et comment peut-il l’aider?

Roman atypique s’il en est un, La nuit de la 25e heure présente deux ambiances distinctes. Il y a tout d’abord l’aspect très réaliste de la relation entre Dan et son père, puis il y a une plongée dans le fantastique avec le personnage de Lexi et de ses blessures. Le mélange d’atmosphère est porté par une écriture efficace et accessible. Attention toutefois, le secret de Lexi est terrible et pourrait heurter la sensibilité de lecteurs non avisés.

Mon avis

Quelle lecture surprenante et captivante! On part d’un problème connu, un adolescent trop gros et mal dans sa peau, des parents qui se sont séparés, par sa faute pense-t-il, et un père qui a sombré dans l’alcool. Puis, on bascule dans le fantastique avec l’arrivée de Lexi que seul Daniel semble être capable de voir. Qui est vraiment cette fille? Et pourquoi des plaies apparaissent-elles sur le corps de Daniel chaque fois qu’il s’en approche? Ça y est, j’étais accrochée et je n’ai pas lâché le roman jusqu’à ce que j’en aie tourné la dernière page.

Le roman semble divisé en deux parties, tournant d’abord autour du mystère de Lexi et de ses blessures puis autour de la quête de la solution. Le fil conducteur de la famille et du sentiment de culpabilité de Dan, et ce thème est traité avec doigté!, vient lier le tout alors que la tension monte au fil des pages. Vraiment, une belle découverte!

En bref? Un roman atypique qui mélange les atmosphères et crée une dépendance assurée! 

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Intuitions et 16 lunes


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie Sophie le 16 août 2012.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La nuit de la 25e heure
Edward Hogan