Le ciel tombe à côté

 
  • Sophie Sophie a adoré ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie Sophie a adoré ce livre

 

Dans le village de Mona, les manques sont partout. Dans les relations entre les adultes et les enfants, dans la compréhension des uns et dans les désirs des autres. Pour survivre au désert affectif qui l’entoure, Mona se réfugie dans les mots, malgré les commentaires négatifs de sa maitresse d’école, et prend soin de sa petite sœur Angélique dont le plus grand souhait est de devenir un Oiseau. Entre les lignes de ses poèmes se dessinent Jon, un jeune Noir à qui les préjugés font la vie dure et que les deux sœurs n’ont pas le droit de fréquenter, ainsi que Suson, la fille du chef de police, une enfant qui traine beaucoup de cailloux dans ses chaussures vernies et les frères Sigouin qui n’ont pas la douceur comme marque de fabrique…

Plaçant son intrigue dans un village reculé où la vie est dure, Marie-Francine Hébert signe ici un roman réaliste qui aborde les thèmes de la famille, de l’inceste, du racisme, de la déficience et du manque d’amour avec une écriture fine et des mots ciselés qui sont empreints de poésie et porteurs d’images très fortes. Si la lenteur du récit et les mots cachés entre les lignes peuvent faire peur aux lecteurs intermédiaires, la force de l’histoire les accrochera tout de même, spécialement s’ils sont accompagnés dans leur lecture.

Mon avis

J’ai eu un véritable coup de cœur pour ce roman même si j’ai mis un peu de temps à accrocher à cette histoire dont le début est plus lent et demande une adaptation. En effet,  le style est très particulier, composé de phrases courtes qui introduisent une lecture saccadée et qui présentent les émotions de façon très crue, très vive. Si elle est déstabilisante, cette écriture caractérise tout de suite la narratrice et nous permet de bien entrer dans son univers.

 J’ai personnellement été emballée par la plume magnifique de Marie-Francine Hébert. On dirait que ses phrases sont travaillées au couteau pour aller toucher la cible et cela fonctionne. Les thèmes sont lourds, mais il reste une impression d’espoir à la fin de cette lecture, comme si Angélique et sa volonté d’être un Oiseau nous avait donné quelques plumes. Une impression de solidarité aussi, comme si cette narratrice indiquait aux enfants qui souffrent qu’ils ne sont pas seuls.

D’ailleurs, j’ai eu un coup de cœur aussi pour les personnages. Je pense à la frêle Angélique qui, si elle est en retard sur plusieurs choses, possède un regard qui porte loin, à Mona, qui est un personnage universel, naïve et pourtant forte dans son univers où elle est laissée à elle-même, et à Jon, qui est ostracisé et pourtant fier, droit, porté par cet amour que les autres ne connaissent pas. Vraiment, j’ai passé un beau moment en leur compagnie…

En bref? Une écriture maîtrisée et magnifique qui porte un texte puissant, émouvant; une vraie perle littéraire.

« Un livre. Il reste là, fermé. Il se mêle de ses affaires, tu te mêles des tiennes. C’est bien comme ça. Tu te crois à l’abri, tu oublies d’être vigilant, par distraction, tu en ouvres un, et bang! il te rentre dedans. Pas n’importe quel livre; la plupart parlent à côté, comme la prof. Non, le genre qui te prend, t’attrape par une partie de toi que tu ne connais pas, te grimpe si haut que tu ne veux plus redescendre. Ou tu peux plus. Ce que tu vois est tellement possible, tu peux pas t’empêcher de comparer. T’es ébloui à l’intérieur, l’extérieur jure à côté. Dans ce livre-là, tout devient beau, sert à quelque chose. Je sais pas à quoi vraiment. À te faire des accroires, probablement. Une bombe à retardement! »

Un grand merci à Marie Fradette pour la suggestion! 

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par Je voudrais qu'on m'efface et Le coup de la girafe


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie Sophie le 3 septembre 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Le ciel tombe à côté
Marie-Francine Hébert
Sophie Sophie a adoré ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Le ciel tombe à côté
Marie-Francine Hébert