La célibataire

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre

Venant de se faire laisser pour une énième fois, la trentenaire de la bande dessinée de la Célibataire doit vivre son deuil de cette relation et apprivoiser le retour à la vie en solitaire. Au fil de son quotidien, elle dévoile ses façons de garder la tête haute malgré les comparaisons avec ses copines et de survivre à ses nouveaux rendez-vous!

Bande dessinée composée d’une suite de vignettes autour du thème du célibat et de la comparaison de sa vie avec celle des autres, La célibataire aborde la peur de l’engagement au féminin qui se décline dans les thèmes de la réalité de la vie en solitaire, des multiples rencards et des soupers de filles. Si l’héroïne est dans la trentaine, toutes les femmes pourront s’y reconnaître et ce, dès l’adolescence!

Mon avis

Je n’ai pas lu la nouvelle d’India Desjardins dans le recueil Amour et Libertinage, je suis donc directement passée d’Aurélie Laflamme à La célibataire et je dois dire que le choc fut moins grand que prévu! En effet, si l’héroïne de ce nouveau projet est plus âgée d’une vingtaine d’années que l’Aurélie qui a conquis tant de lectrices, elle garde l’humour et les maladresses si bien décrites par India Desjardins et on s’y reconnait tout autant, dans les grandes lignes comme dans les détails. En tant qu’adulte, je me suis reconnue à la fois dans la célibataire et dans ses amies ayant des enfants et, l’ayant fait lire à des adolescentes de 13 à 16 ans pour avoir leur avis, je peux dire qu’elles ont aussi eu beaucoup de plaisir et se projetaient dans le futur grâce aux mots d’India et aux illustrations de Magalie Foutrier.

Ces dernières sont magnifiques. Colorées, les cases appellent le regard et ses personnages sont expressifs, rendant parfaitement leur réalité et leur donnant un côté à la fois moderne et intemporel. Illustrations et texte créent une bande dessinée légère et réconfortante, qu’on peut lire d’un seul coup comme on écouterait un film de filles ou alors qu’on peut feuilleter au hasard, appréciant l’humour d’une planche ou l’autre, et ce, sans modération!

Après tout, comme l’a dit India Desjardins à de nombreuses reprises dans sa tournée de promotion, La célibataire est bien moins calorique qu’un bol de crème glacée! 

Merci à Judith et à la maison d'édition Michel Lafon pour le service de presse !


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 13 janvier 2013.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Kikine (14.01.13 à 00 h 57)

Mon billet est prêt pour mercredi :)
J'ai adoré aussi
faelys (16.01.13 à 18 h 39)

un beau coup de coeur coloré, drôle et touchant à la fois pour moi aussi!
Noémie,Bon-Pasteur (14.05.17 à 20 h 08)

J'ai trouvé le livre très drôle et amusant.

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La célibataire
India Desjardins