Adam et Thomas

 
  • Sophie Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Adam et Thomas
  • Auteur : Aharon Appelfeld
  • ISBN : 9782211217309
  • Éditeur : l'école des Loisirs
  • Année de publication : 2014
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 10 ans et plus
  • Genre : Historique
  • Mots-clés : Guerre, Fuite, Amitié
Sophie Sophie a apprécié ce livre

 

La mère d'Adam sort du ghetto juif en secret pour amener son fils dans la forêt, lui promettant de revenir le chercher le soir même. Toutefois, elle ne réapparait pas et Adam, 9 ans, comprend qu'il devra se débrouiller seul dans ces bois qu'il connait et qui ne l'effraient pas. Il rencontre d'ailleurs bientôt Thomas, un jeune garçon de sa classe à qui sa mère a aussi promis un retour. Plus craintif, peu habitué à sortir du ghetto où il a été élevé par ses deux parents professeurs, il est plus rêveur que manuel et souffre davantage de la peur. Adam le rassure, le prend sous son aile, lui expliquant comment les bois pourront les aider, comment survivre. Et ensemble, au fil des journées puis des saisons, ils tentent de comprendre l'absence, la guerre, de surmonter leur peur et de se définir dans ce monde où l'avenir est incertain.

Aharon Appelfeld a dû survivre plusieurs mois dans les bois après avoir fui un camp de concentration et c'est sur sa vérité qu'il s'appuie pour raconter la peur, le froid, la faim, le courage dans ce roman qui ressemble beaucoup à un conte et où l'histoire est accompagnée de superbes images de Philippe Dumas. Bien que présenté pour un public adolescent, le récit convient aux jeunes de 9 ans et plus.

Mon avis

«Pourquoi les Juifs ne sont-ils pas aimés ? s'interroge Thomas.»

Adam et Thomas, c'est un livre à mettre en les mains de tous les publics. Développant son récit autour de l'amitié forte qui se noue entre deux jeunes garçons en situation de fuite, l'auteur crée une histoire universelle qui parle d'une guerre en particulier, mais aussi simplement d'émotions, de ressenti, d'apprentissage, de confiance, de résilience.

On est quelque part entre le roman et le conte et, si on comprend qu'il est question de la Deuxième Guerre mondiale, c'est davantage un récit sur les deux garçons qui surmontent la solitude, qui développent une amitié forte et trouvent, ensemble, le courage d'attendre que cela passe, aidés par Mina, une jeune fille cachée par des fermiers, qui ose franchir les barrières pour leur donner à manger. Oui, la fin est joliment tournée alors que la réalité fut plus sombre, mais Aharon Appelfeld dit lui-même qu'il a trahi la réalité historique pour que son histoire se termine bien, apportant ainsi un réconfort au lecteur et permettant à son récit d'être lu par les plus jeunes.

Seul bémol, si Adam et Thomas est écrit avec des phrases à hauteur d'enfant, Aharon Appelfeld arrivant à donner l'impression que ce sont vraiment les deux gamins qui écrivent le récit, le vocabulaire est toutefois parfois un peu trop riche et crée une coupure avec le ton. Les illustrations de Philippe Dumas nous raccrochent toutefois au récit, toute en subtilité, proches du rêve, magnifiques et nous donnant la certitude, tout comme le fait ce récit, qu'il y a de l'espoir... 

Merci à l'école des loisirs pour le roman! 


Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie Sophie le 22 mai 2014.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Adam et Thomas
Aharon Appelfeld
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

Forêt des insoumis (La)
Forêt des insoumis (La)
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Adam et Thomas
Aharon Appelfeld