La diamanterie ou les vacances d'une fille bancale

 
  • Sophie Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Diamanterie ou les vacances d'une fille bancale (La)
  • Auteur : Laure Monloubou
  • Illustrateur : Robin
  • ISBN : 9782368561058
  • Éditeur : Amaterra
  • Année de publication : 2017
  • Nombre de pages : 200 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 9 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Été, Adolescence, Différence
Sophie Sophie a apprécié ce livre

Pénélope est déprimée. Cet été, sa mère l’envoie chez son oncle et sa tante (avec sa cousine toujours beaucoup trop maquillée et son cousin qui ne lui prête jamais attention, sauf pour rire d’elle) qui vivent dans un coin perdu et elle ne pourra donc pas profiter du soleil avec ses meilleures amies. Dès la première journée, elle se perd dans le bois et découvre une maison hantée. Sauvée par ce qui se révèle être un des bons amis de ses cousins, elle fait la connaissance d’une artiste qui vit recluse et lui apprend que la différence est parfois un atout…

L’auteur parle d’acceptation de soi, de différence, de découverte de l’autre dans ce court roman qui se lit le temps d’un après-midi. Accessible à tous les lecteurs, il convient dès 10 ans.

Mon avis

C’est une chouette histoire, dans laquelle les lectrices plus timides pourront facilement se reconnaitre. Pénélope a une hanche déséquilibrée, ce qui fait qu’elle a une jambe plus petite que l’autre et ce handicap la complexe beaucoup. Oh, il ne parait pas beaucoup normalement, mais quand les cousins l’invitent à aller nager dans le lac, Pénélope refuse de se montrer en maillot. Il faut dire que ses meilleures amies sont les reines de l’école et qu’elle est habituée à rester dans l’ombre. Mais l’arrivée de Dylan pourrait bien changer les choses…

C’est un récit tout en douceur, assez court et illustré par le trait vif de Robin. On est entre l’enfance et l’adolescence, à ce moment charnière où tout peut se produire. Une lecture de printemps, en pensant à l’été qui arrive! Oh et pourquoi la « diamanterie »? Il faut lire pour le savoir!

Merci aux éditions Amaterra pour le roman!

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie Sophie le 17 mars 2017.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

La diamanterie ou les vacances d'une fille bancale
Laure Monloubou
sur leslibraires.ca.

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par...

100% Rose
100% Rose
Coeur en braille (Le)
Coeur en braille (Le)
Été où j'ai appris à voler (L')
Été où j'ai appris à voler (L')
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
La diamanterie ou les vacances d'une fille bancale
Laure Monloubou