L'Alibi

 
  • Sophie a apprécié ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
  • Titre : Alibi (L')
  • Auteur : Mikaël Ollivier
  • ISBN : 9782844206398
  • Éditeur : Éditions Thierry Magnier
  • Année de publication : 2008
  • Nombre de pages : 96 pages
  • Niveau de difficulté : débutant
  • Public cible : 12 ans et plus
  • Genre : Réaliste
  • Mots-clés : Drogue, Secret, Manipulation
Sophie a apprécié ce livre
Nico mène une vie tout ce qu'il y a de plus normale, heureux à la maison comme à l'école où ses résultats lui promettent un brillant avenir. Seulement, un jour il revient de l'école plus tôt que prévu et il découvre son père blessé et la voiture de ce dernier cabossée. Lorsque Nico apprend qu'un trafiquant de drogue a échappé aux autorités dans une petite ville voisine et que tout correspond, la couleur de la voiture, l'endroit de l'impact et la blessure du conducteur, l'adolescent doit se rendre à l'évidence. Ses parents ne sont pas ceux qu'ils croient connaître et sa vie entière lui semble soudainement être un immense leurre...

Le style est précis et l'emphase est mise sur l'introspection de l'adolescent qui voit sa réalité voler en éclats, donc il n'y a pas beaucoup d'actions. Les thèmes de la confiance et de la manipulation sont abordés au fur et à mesure que Nico prend conscience de tous les subterfuges que ses parents ont mis en place pour le garder dans sa naïveté, le jeune quittant le confort de l'adolescence pour plonger dans le monde adulte. Le petit nombre de pages et le rythme rapide de l'intrigue rendent ce roman intéressant pour les lecteurs débutants et intermédiaires.

Mon avis

Mikaël Ollivier a réussi à créer une intrigue malgré le peu d'actions et on sent très bien la tension qui monte au fil des pages. J'aurais aimé que ce soit le début de quelque chose, cependant. En effet, les découvertes que fait Nico pourraient amorcer une autre intrigue, mais ce n'est pas le cas ici, l'auteur ayant décidé de se concentrer sur ce que cette double vie cause chez l'adolescent.  En même temps, c'est bien aussi de lire des livres courts qui ont un début et une fin bien établis, n'entrainant pas le lecteur dans une série interminable.

Le livre a d'ailleurs gagné le prix des Lycéens en 2009, c'est donc une lecture que plusieurs ont aimée. À découvrir! 

Si vous aimez les courts romans, vous pourriez être tenté par 120 secondes pour mourir et CSU Portée disparue

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 19 juillet 2011.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

L'Alibi
Mikaël Ollivier
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Sophie Morissette (20.07.11 à 18 h 56)

Je vais lire ce livre grâce à tes bons conseils.
Je l'aime bien Mikaël Olivier, il raconte des histoires très collées au quotidien. J'ai particulièrement apprécié son roman "La vie, en gros". La maison d'édition Thierry Magnier travaille admirablement bien. J'aime le "look" de leurs livres: sobriété, qualité, soucis du détail. C'est toujours un plaisir d'en découvrir un nouveau.

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
L'Alibi
Mikaël Ollivier