Un été d'amour et de cendres

 
  • Sophie a aimé ce livre
     
  • Partager ce billet
     
  • Fiche technique
Sophie a aimé ce livre
Emma a dix-huit ans quand elle prend la plume pour raconter les événements survenus en Inde trois ans auparavant: entrainée par ses parents, passionnés de bénévolat humanitaire, à Dharamsala, une enclave tibétaine en Inde, Emma est tout de suite complètement déstabilisée par son environnement. Habitant avec des jeunes orphelins, elle découvre au fil des jours et au fil des confidences la dure réalité de la communauté exilée auprès du Dalaï-Lama. À travers son amitié avec Helle, une adolescente scandinave qui a aussi suivi ses parents en Inde, et les moments volés qu’elle partage avec Tenzin, pour qui elle a eu le coup de foudre, Emma prend conscience de ce non-avenir qui attend les jeunes Tibétains, ces derniers ne pouvant pas s’intégrer à la société indienne. C’est d’ailleurs ce qui pousse Tenzin à commettre l’irréparable… Parce que l’amour n’est pas toujours assez fort pour faire oublier la douleur d’un peuple.

Se basant sur des faits réels qu’elle a vécus dans la communauté de Dharamsala en 1997, Aline Apostolska livre ici un roman dur qui lève un voile sur la réalité des Tibétains exilés. Si les thèmes de l’amour et du divorce des parents sont aussi abordés, ce qui frappe d’abord c’est la description authentique des Tibétains qui ne peuvent pas s’intégrer dans la société indienne et voient leur avenir sans lumière. La densité du roman et la complexité de ce qui y est présenté risquent de rendre la lecture difficile aux lecteurs intermédiaires, mais offrent un défi riche pour les lecteurs avancés.

Mon avis

Ouf… Quel livre!

J’ai été un peu réticente durant le premier chapitre parce que j’ai de la difficulté quand les romans débutent avec un personnage qui revient sur ce qu’il a vécu avant même de l’avoir raconté. Dans ce cas-ci, Emma prend le temps d’expliquer pourquoi elle a mis trois ans avant de raconter son histoire et toute la douleur qu’elle ressent encore. Comme souvent, je suis restée froide parce que l’émotion ne m’atteint pas. Toutefois, dès le moment où le récit commence, j’ai été happée par les descriptions très visuelles et par les émotions ressenties par cette Québécoise, qui, quoiqu’habituée à débarquer dans des contrées lointaines, est complètement déstabilisée lorsqu’elle arrive en Inde et croise la route de Tenzin.

Déstabilisée, je l’ai été aussi. C’est une lecture dense, lourde par moment et légère à d’autres. Une lecture sur plusieurs niveaux, où j’ai eu l’impression d’apprendre au fil des pages, d’être projetée moi-même dans cette enclave tibétaine en Inde. Magique… et terrifiant. Parce qu’au fil des pages, c’est ma vision du Tibet et du Bouddhisme qui a été chamboulée et que je n’en suis toujours pas remise.

Quelle lecture, je disais… quel beau défi à offrir à des lecteurs aussi! 

Pour entendre la chronique radio au sujet de ce roman, c'est ici ! Une entrevue avec Aline Apostolska à venir...

Si vous avez aimé, vous pourriez être tenté par La route de Chlifa et Seul sur la mer immense.

Merci aux éditions Leméac pour le roman à la magnifique couverture! 

Billet corrigé par Antidote 9 juste avant d'être publié par Sophie le 16 février 2012.

Vous avez aimé le billet ? Procurez-vous le livre…

Un été d'amour et de cendres
Aline Apostolska
Sophie a aimé ce livre
sur leslibraires.ca.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)

Ajoutez votre voix à la conversation

Morisoph (20.02.12 à 18 h 23)

Ça m'intéresse ce roman! J'ai hâte de mettre la main dessus. Merci pour l'excellente critique Sophie.
Sarah-Jeanne (21.02.12 à 16 h 39)

Si une entrevue est à venir (a-t-elle déjà eu lieu?), je serais curieuse de l'entendre parler de son expérience d'écriture avec son fils...

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •
Un été d'amour et de cendres
Aline Apostolska