Entrevue avec Norah McClintock

 
Partagez sur Facebook Parlez-en sur Twitter

25 octobre 2011

Connaissez-vous les livres de Norah McClintock? J'ai personnellement découvert cette auteur avec Fausse identité et j'ai tout de suite apprécié le style et les intrigues tissées serrées. Quand la nouvelle série mettant en vedette Robyn Hunter est parue chez Hurtubise, j'ai donc eu très envie de la lire et d'en apprendre un peu plus sur l'auteure derrière ces suspens... Voici notre entretien!

Vous travaillez beaucoup par séries. Est-ce que vous préférez construire vos histoires dans un univers connu? Qu’est-ce que cela apporte de plus à votre écriture?
 
J’écris à la fois des romans uniques et des séries. J’aime écrire des séries parce que j’en viens à connaître davantage mes personnages principaux ainsi que les différents aspects de leur vie, donc je peux explorer plusieurs facettes au fur et à mesure que la série progresse. Après un moment, j’ai l’impression que j’écris à propos d’amis...
 
Pourquoi écrivez-vous surtout des suspens?
 
J’écris des suspens (qui ne le fait pas?) et des romans policiers (qui ne sont pas nécessairement des suspens, mais qui contiennent un crime et ses suites). Quand j’étais plus jeune, j’aimais lire des romans de suspens – Nancy Drew, the Hardy Boys, Brains Benton. J’aime encore beaucoup ce genre. Ça me semble naturel d’écrire le genre de livre que j’aime lire.  
 
Quels sont les ingrédients d’un bon suspens?
 
Dans un suspens, il faut un personnage principal intéressant, spécialement si vous travaillez sur une série, une victime (dans mon cas, une victime de meurtre) et un nombre appréciable de suspects qui ont des motifs pour commettre le crime. Ils vont garder l’intérêt du lecteur.
 
Comment construisez-vous vos idées? Prenez-vous beaucoup de temps pour réfléchir à vos idées et planifier avant d’écrire?
 
Parfois, j’ai besoin de plus de temps pour composer le casse-tête d’une intrigue – qui est le coupable, comment a-t-il fait son coup, comment quelqu’un finira-t-il par découvrir le pot aux roses – que pour écrire le livre lui-même!
 
Est-ce qu'un suspens exige plus de planification que d'autres sortes de livres, sachant qu'il faut répartir les indices tout au long de l'histoire ?
 
Je pense qu'écrire un suspens requiert énormément de planification. D'autres auteurs de suspens partagent cet avis. J'ai récemment rencontré un de ces auteurs qui m'a dit utiliser un tableur (Excel, NdT) pour garder le fil de ses indices et de ses personnages ! Pour ma part, je me contente d'utiliser un très grand schéma.
 
Lisez-vous beaucoup de suspens vous-même? Qui est votre auteur favori?

Je lis beaucoup de suspens et je n’ai pas vraiment de préféré. J’aime tous les romans de suspens, qu’ils soient contemporains, historiques, pour adultes et pour adolescents, en fait à peut-être tout ce qui est nouveau et intéressant.
 
Comment sont nés les personnages de Robyn Hunter et de Nick d’Angelo?


On m’a demandé d’écrire une nouvelle série mettant en scène une adolescente détective – c’est d’ailleurs la première série que j’ai écrite en sachant qu’il y aurait plusieurs tomes. Les autres séries ont commencé par un roman seul qui a connu une suite quand je me suis attachée aux personnages et que j’ai eu envie d’écrire davantage à leur sujet. Comme je savais que Robyn allait être le personnage principal d’une série, j’ai décidé de lui donner une famille intéressante (des parents divorcés, l’un ex-flic et l’autre avocate), des amis avec de la substance et une dimension amoureuse. Ensuite, c’est simplement une question de savoir pour quel genre de physique elle craquait..
 
Est-ce que vous vous inspirez de votre entourage pour créer vos personnages?
 
Je tire mon inspiration de la vie courante et des événements qui arrivent autour de moi, mais il n’y a aucun meurtrier dans ma famille! 
 
Vous êtes une auteure prolifique! Suivez-vous une routine d’écriture?
 
J’écris tous les jours sauf, parfois, le dimanche. J’essaie d’atteindre un certain nombre de mots chaque jour. Je vois l’écriture comme un travail, parce que c’en est un.
 
Rafale lecture !
 
Enfant, étiez-vous une grande lectrice?
 
Je lisais beaucoup quand j’étais enfant. Il y avait seulement deux chaines à la télévision, donc il n’y avait pas beaucoup d’autres options. Ma mère m’a toujours encouragée à lire. De plus, j’avais la chance de vivre proche d’une bibliothèque publique. J’aime les bibliothèques!
 
Qui vous a donné le goût de lire? Comment cette personne a réussi à développer ce lien entre vous et les livres?
 

Ma mère était celle qui amenait toujours des livres. Une fois, elle m’a acheté l’entière série Nancy Drew en livres usagés. Je les ai tous dévorés!
 
Quel mot décrit le mieux votre relation avec les livres?
 
J’aime les livres, purement et simplement. Ma maison ressemble à une bibliothèque. J’aime lire davantage que n’importe quoi d’autre, excepté peut-être l’écriture. J’ai vraiment trop de livres : une énorme pile « à lire » à côté de mon lit, une autre près de ma garde-robe et une autre encore au pied de mon lit!
 
Quel est votre livre préféré?
 
Il y a trop de livres qui existent pour en choisir un seul. Ces temps-ci, je lis et j’apprécie beaucoup la poésie. J’aime les impressions et les images qu’un bon poète peut créer  avec seulement quelques mots.
  
Quel roman a marqué votre adolescence?
 
Plus jeune, je ne lisais pas beaucoup de romans pour adolescents. Il n’y en avait pas beaucoup d’ailleurs. Mais j’ai aimé Charles Dickens Je l’ai d’ailleurs relu dernièrement.
 
Quel est le livre sur votre table de chevet?
 
Sur ma table de chevet (mes lectures en cours), on trouve : Trainspotting, de Irvine Welsh, The Autobiography of Red, de Anne Carson, et Bleak House, de Charles Dickens.
 
Où préférez-vous lire?

Je lis dans mon lit, dans le métro, sur mon balcon, dans une chaise confortable de mon salon, dans la salle d’attente chez le dentiste...Je pense que vous avez compris l’idée!

Comme l'entrevue a été réalisée en anglais, voici sa version originale! 

You work a lot by series, do you enjoy more to build your stories within a common universe? To what extend does this add something to your books?
 
I write both stand-alone novels and series. I enjoy writing series because I get to know my main character and the many aspects of his/her life very well and can explore various facets of this as the series progresses. After a while, I feel like I am writing about an old friend.
 
Why do you mostly write mystery?
 
I write mysteries (whodunit?) and crime novels (which are not mysteries but which involve a crime and its consequences). When I was a girl, I loved reading mystery novels – Nancy Drew, the Hardy Boys, Brains Benton. I still love the genre. It seems a natural thing to write the kind of book you enjoy reading.
 
What are the ingredients for a good mystery book?
 
In a mystery, you want an interesting protagonist/sleuth, especially if you are doing a series; a victim (in my case, a murder victim), and a number of suspects who had a motive for wanting to commit the crime. This will keep the reader guessing.
 
How do you build your ideas? Do you take a lot of time to mature an idea before planning and writing?
 

Sometimes it takes me longer to think through all the intricacies of a book – who did it, why, how did they get away with it, how will someone finally discover them – than it does to write the book!
 
Does a mystery require more planning than other sorts of books, considering you have to place clues throughout the story?
 

I find that writing mysteries requires a lot of planning. Other mystery writers think so, too. I recently met a mystery writer who uses a spreadsheet to keep all his characters and clues straight! I just use a very long outline.

Do you read a lot of mystery yourself? Who his your favorite writer?

I read lots of mysteries. I don’t really have a favourite. I love contemporary mysteries, historical mysteries, adult mysteries, kid mysteries – pretty much anything that’s new and interesting.

How is born Robyn Hunter character? And Nick d’Angelo?

I was asked to come up with a new series featuring a girl detective – this was the first series I had done that I knew right from the start was going to be a series. Other series started out as one book and then turned into series when I fell in love with the characters and wanted to write about them again. Because I knew Robyn was going to “star in” a series, I decided to give her an interesting family (divorced parents, one an ex-cop, the other a defence attorney); some interesting friends; and a love interest. Then it was just a matter of figuring out what bodies she was going to trip over.
 
Do you get inspiration from people around you to create your characters?

I get inspiration from life and from events that happen around me – but there are no murderers in my family. 
 
You write a lot! Do you have some sort of writing routine you follow?
 
I write every day except, sometimes, Sunday. I try to get a certain number of words done every day. I treat writing as my job – because it it.
 
Reading blitz !

As a child, were you a big reader?
 
I read a lot when I was a kid. There were only two channels on TV, so there wasn’t much else to do. My mother always encouraged reading. And I was very lucky to live close to a public library. I love libraries.

Who fostered your taste for reading? How did that person succeed in developing your relationship with books?

My mother was the one who bought books all the time. She once brought home the entire Nancy Drew series for me – bought second-hand. I devoured them all!
 
What word best describes your relationship with books?
 
I love books, pure and simple. My house looks like a library. I would rather read than do anything else, except maybe write. I have far too many books and a huge “to read” pile beside my bed, and my dresser, and at the foot of my bed.
 
What is your favorite book?
 
There are too many books out there to pick a favourite. Right now, I’m reading and enjoying a lot of poetry. I love the feelings and word painting a good poet can create with just a few words.
 
Which book had a major impact on you as a teenager?

As a teenager, I didn’t read man y YA novels. There weren’t many around at the time. But I did love Charles Dickens. I have been re-reading him again lately.

What book sits next to your bed?

Next to my bed (and currently being read) are: Trainspotting, by Irvine Welsh; The Autobiography of Red, by Anne Carson; and Bleak House, by Charles Dickens.
 
Where do you like to read?

I read in bed, on the subway, on my front porch, in a comfy chair in my living room, in the dentist’s office… I think you get the idea.
Vous avez trouvé une faute ? Oui, j'en laisse parfois passer. N'hésitez pas à me la signaler à sophiefaitparfoisdesfautes@sophielit.ca et je la corrigerai ! Merci et bonne lecture ! :-)
Parcourir les archives

Ajoutez votre voix à la conversation

manissa (23.09.16 à 00 h 48)

qu'est ce que vous faites quand vous n'écrivez pas ou que vous ne lisez pas

Nouveau commentaire

(ne sera pas affiché)
Votre commentaire :

Ce site aime la langue française, merci de ne pas trop la maltraiter dans votre commentaire.
ANTI-SPAM : Combien font 2-1, écrit en lettres ?
Réponse : (indice : entrez un chiffre inférieur à deux)
• • • •